Opinion : Epilogue de la présidence Trump. Est-ce la fin du « Trumpisme » ?

Crédit Illustration: Mohamed Hachani

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur Le pays qui se considérait « berceau de la démocratie », après avoir enduré pendant les quatre dernières années une multitude de perturbations, vient de vivre la période la plus difficile de son histoire récente et le monde, qui en a vu « de toutes les couleurs » tout au long de la même période,

Opinion : L’assassinat du savant nucléaire iranien, prémices d’une action militaire d’envergure au Moyen Orient : Le monde va-t-il laisser faire ?

Le 22 de ce mois de novembre, l’auteur des lignes qui suivent a fait publier dans ce même espace un article d’opinion sous le titre «le monde est-il à la veille d’une action militaire d’envergure au Moyen Orient ? », une question cachant une crainte de voir la défaite annoncée de M. Donald Trump aux élections présidentielles dans

Opinion : Vers de nouvelles relations des Etats Unis d’Amérique avec le monde ?

Flous et incertitude

L’équipe gouvernementale du président récemment élu aux Etats Unis d’Amérique, M. Joe Biden, commence à voir le jour et le monde commence en même temps à découvrir l’orientation que ce Président veut donner à son mandat à la tête de ce grand pays. Que les premières révélations quant à la composition de la nouvelle équipe

Opinion : Le monde est-il à la veille d’une action militaire d’envergure au Moyen Orient ?

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur Une information est passée pratiquement inaperçue ce samedi 21 novembre 2020 : L’Armée américaine a annoncé l’envoi au Moyen Orient « d’un avion de type B 52 » qui a décollé d’une base aérienne de la Caroline du Nord. A supposer que le mouvement ne concerne qu’un seul avion (ce qui est loin

Opinion : La démocratie américaine est-elle en danger ?

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur Pour un diplomate tunisien qui a suivi depuis des décennies la vie politique américaine et qui a été, pendant pas moins de quinze ans de contact direct avec ce pays, admiratif de sa démocratie, ce qui s’y passe actuellement ne manque pas d’étonner et même d’occasionner des appréhensions sérieuses quant

Opinion : Au moment où l’ONU célèbre son 75ème anniversaire, le multilatéral est-il mort ?

Par Ali Hachani, ancien Représentant Permanent de Tunisie auprès des Nations Unies à New York Avec les multiples problèmes que la communauté internationale connait, problèmes que la pandémie du Covid 19 a rendus encore plus graves, l’on observe, à n’en pas douter, une tendance destructrice à remettre en cause des postulats que l’on croyait devenus

يدقون طبول الحرب قرب حدودنا، فماذا نحن فاعلون؟

Copyrithts de l'image: Foxnews

بقلم علي الحشاني، سفير سابق تعرف القضية الليبية هذه الأيام تطورات خطيرة تنبئ بنشوب حرب طاحنة يكون وسط البلاد وغربه مسرحا لها وتكون أطرافها ليس فقط المتنازعين المحليين الذين يرومون السيطرة على الحكم بل وأيضا قوى أجنبية لكل منها أهدافها الجيوستراتيجية والاقتصادية والتي لا تتلاءم بالضرورة مع أهداف الشعب الليبي الشقيق والشعوب المغاربية الأخرى والتي

Opinion: Damascus is subject to “maximum pressure” of the American system: Does the Syrian people deserve this?

Posted on June 17, 2020 by Ali Hachani Written by Ali Hachani, former Ambassador Translated by Anouar Ben Messaoud As these lines were being written, the anti-Syrian law (Caesar Syria Civilian Protection Act) will have entered into force. It was enacted by the United States Congress at the instigation of the Administration of President Trump

السيادة الوطنية و السياسة الخارجية التونسية

بقلم علي الحشاني، سفير سابق الاضطرابات التي يشهدها العالم هذه الأيام بسبب جائحة الكورونا بثت الشكوك في عدد من المسلمات ومنها تلك التي تتعلق بمفهوم السيادة الوطنية. فالعولمة الليبرالية المتوحشة التي كانت سائدة من قبل نسبت هذا المفهوم بجعلها العالم مجرد قرية تتحدد فيها طرق انسياب السلع والأموال ووسائل الإنتاج وحتى توجهات السياسية الخارجية بطرق

Opinion: Damas soumise au système américain de «pression maximale » : Le peuple syrien a-t-il-mérité ça ?

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur. Au moment où ces lignes sont rédigées, la loi anti syrienne édictée par le Congrès américain (Caesar Syria Civilian Protection Act), sous l’instigation de l’Administration du Président Trump et probablement d’Israël et son puissant lobby à Washington, sera entrée en vigueur. En effet ce jour(le 17 juin 2020) l’Administration américaine