[Figures historiques] Georges Adda : un maître-mot, l’émancipation

Image : Dorra Jaouada / Facebook

Comment ne pas revenir sur le vaillant parcours et la constance intellectuelle, toujours enracinée dans la poursuite insatiable de la justice, de ce tunisien juif qu’est Georges Adda ? D’autant qu’en ces temps de radicalisation des discours à propos de l’identité nationale tunisienne dont la pluralité est sans cesse dénigrée, voire occultée, il ne serait

[Mémoire de diplomates] Sadok Mokaddem, négociateur imperturbable sur tous les fronts

Sadok Mokaddem à l'aéroport de Tunis, 1958. Via 10 Millions de Politiciens

Sadok Mokaddem, né le 24 avril 1914 à Tunis et décédé en 1993, est un médecin et homme d’Etat tunisien qui fit preuve d’un talent insoupçonné de négociateur diplomatique. Issu d’une famille tunisoise originaire de Djerba, Sadok Mokaddem rejoint les rangs, au début des années 1950, de la direction du Néo-Destour. Un engagement qui lui

Diego Maradona : la disparition d’une légende

Le monde, et non uniquement celui des amateurs de football, est sous le choc alors qu’on a appris hier la mort tragique de Diego Maradona des suites d’un brutal arrêt cardiaque, à Buenos Aires. Bien qu’il soit impossible de résumer la foisonnante carrière du charismatique Maradona, nous avons retenu 10 moments-clés du parcours de ce

[Jour pour jour] 10 novembre 1891, mort d’Arthur Rimbaud, poète révolutionnaire

Rimbaud en octobre 1871, alors âgé de 17 ans. Photographie : Étienne Carjat.

Né le 20 octobre 1854 à Charleville au sein d’une famille conservatrice, le grand poète français Arthur Rimbaud est l’un des plus grands génies et inventeurs de la littérature française. Sa mère, considérée comme l’austérité incarnée, était une femme rigide, dévote et peu affectueuse, qui l’éleva seule en l’absence de son père. Elle a essayé

Karim Jabbari : « La calligraphie apprend à vivre profondément la vertu de la patience »

Karim Jabbari, 42 ans, s’illustre sur la scène artistique internationale par une maîtrise somptueuse de l’art de la calligraphie. Né à Kasserine où il a suivi ses études primaires avant de partir au lycée pilote du Kef, il a développé dès son plus jeune âge un amour rêveur et passionnel pour la « belle écriture

Interview avec Mohamed Bouslama, chef d’orchestre de l’OST

Il a dirigé l’orchestre symphonique tunisien (OST) tout au long de la saison 2018-2019 avant d’en reprendre les rênes ce mois-ci, Mohamed Bouslama a fait de la finesse de la musique classique occidentale une pierre angulaire pour cet orchestre dont le public est de plus en plus friand. A 31 ans, le directeur artistique de

Notre-Dame de Trapani : une foule compacte aujourd’hui à La Goulette !

Photo : Radio Banlieue Nord

La date du 15 août marque une fête chrétienne fondamentale, celle de la célébration de l’Assomption de la Vierge Marie. En Tunisie, la procession de la Madone de Trapani, ressurgie à l’été 2017, vient donner écho à la célébration de cette croyance (devenue dogme de foi catholique en 1950 sous le pontificat de Pie XII),

Beyrouth, ville martyre : au moins 113 morts et près de 300 000 désormais sans domicile

Le port de Beyrouth ravagé ce mercredi matin, au lendemain des deux explosions. Photo : AFP / Anwar Amro

Le port de Beyrouth (nord de la ville) est devenu une somme de ruines surplombées de colonnes de fumée, et la ville est désormais jonchée d’immeubles endommagés alors que le pays connaît une crise économique sans précédent qui alimente depuis longtemps la colère d’une population qui ne cesse de dénoncer l’incurie et la corruption de

Entretien avec Oissila Saaidia (2/2) : « Les questions liées aux inégalités ont explosé en Tunisie pendant la crise sanitaire »

C’est le premier ouvrage en sciences humaines et sociales à avoir été publié pour proposer un décryptage des conséquences socioéconomiques de la crise du coronavirus, qui ont été très promptes à jaillir dans le quotidien des acteurs de l’ensemble de la société tunisienne. « VIVRE AU TEMPS DU COVID-19. Chroniques de confinement : regards de

Entretien avec Oissila Saaidia (1/2) : « Les chercheurs en sciences sociales ont aussi des choses à dire sur la crise sanitaire »

C’est le premier ouvrage en sciences humaines et sociales à avoir été publié pour proposer un décryptage des conséquences socioéconomiques de la crise du coronavirus, qui ont été très promptes à jaillir dans le quotidien des acteurs de l’ensemble de la société tunisienne. « VIVRE AU TEMPS DU COVID-19. Chroniques de confinement : regards de