Le Chemin d’Abraham (2/2)

ABRAHAM’S PATH Le Chemin d’Abraham مســـار إبراهيم Par Mohamed Béchir Guellouz, diplomate retraité. L’Administration américaine durant les mandats du Président Barak Obama, a apprécié l’avènement « des Printemps Arabes » perçu comme le fruit des politiques américaines assidues pour promouvoir la Démocratie et la Liberté selon leur vision dans un espace « de tyrannie et

Le Chemin d’Abraham (1/2)

ABRAHAM’S PATH Le Chemin d’Abraham مســـار إبراهيم Par Mohamed Béchir Guellouz, diplomate retraité. Lors de la guerre « TEMPETE DU DESERT », consécutive à l’invasion du Koweit par l’Iraq, le Président Georges Bush père, fit une déclaration chargée de SENS et d’INTENTIONS politiques. La Paix estimait-il ne pourrait être envisagée au Moyen-Orient que par la

Opinion : Le monde est-il à la veille d’une action militaire d’envergure au Moyen Orient ?

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur Une information est passée pratiquement inaperçue ce samedi 21 novembre 2020 : L’Armée américaine a annoncé l’envoi au Moyen Orient « d’un avion de type B 52 » qui a décollé d’une base aérienne de la Caroline du Nord. A supposer que le mouvement ne concerne qu’un seul avion (ce qui est loin

Beyrouth, ville martyre : au moins 113 morts et près de 300 000 désormais sans domicile

Le port de Beyrouth ravagé ce mercredi matin, au lendemain des deux explosions. Photo : AFP / Anwar Amro

Le port de Beyrouth (nord de la ville) est devenu une somme de ruines surplombées de colonnes de fumée, et la ville est désormais jonchée d’immeubles endommagés alors que le pays connaît une crise économique sans précédent qui alimente depuis longtemps la colère d’une population qui ne cesse de dénoncer l’incurie et la corruption de

Hajj à La Mecque : seul un millier de fidèles autorisés

Photo : Amr Nabil / AP/SIPA

Seulement un millier de fidèles résidant en Arabie saoudite seront autorisés à accomplir le grand pèlerinage à la Mecque cette année du fait des mesures de restriction de déplacement liées à la pandémie de Covid-19, ont précisé mardi les autorités saoudiennes. Lundi, les autorités saoudiennes avaient déjà déclaré qu’un nombre « très limité » de

L’historien égyptien Khaled Fahmy dit craindre des dérives sécuritaires

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi (au centre), porte un masque lors d'une visite sur une base aérienne militaire à l'est du Caire le 7 avril 2020. Photo : AFP

L’intellectuel égyptien Khaled Fahmy, professeur d’histoire à l’Université de Cambridge et spécialiste des épidémies, craint que les gouvernements ne profitent de la pandémie du Covid-19 pour renforcer davantage leur contrôle sécuritaire sur les citoyens. Dans un entretien à l’AFP, l’intellectuel s’inquiète de ce que « la façon dont les gouvernements vont pouvoir surveiller les faits

Irak, Davos, Impeachment… L’essentiel de l’actualité internationale de la semaine

Photo du sénat américain / Reuters

Manifestations massives en Irak pour réclamer le départ des troupes américaines, déclenchement officiel de la procédure de destitution du président américain Donald Trump, nouvelle formation gouvernementale au Liban… Ce qu’il faut retenir des faits qui se sont déroulés cette semaine dans le monde en quelques points. Irak. Aujourd’hui à Bagdad, des milliers de manifestants favorables

Rohani appelle à un changement de gouvernance en Iran

Photo : AFP

Le président iranien Hassan Rohani a appelé mercredi à un changement de mode de gouvernance de son pays, admettant de manière à peine voilée que la catastrophe de l’avion ukrainien à Téhéran avait suscité une crise de confiance envers les autorités iraniennes. Le président iranien Hassan Rohani a appelé à l’unité nationale en parallèle des

Conflit entre les Etats-Unis et l’Iran : « C’est une partie de poker qui est en train de se jouer » (Mariam Pirzadeh)

Photo : AFP

La tension continue de grimper entre les États-Unis et l’Iran, quelques jours après l’assassinat du général iranien Soleimani tué par une attaque de drone américain à Bagdad, en Irak. Dans la nuit de mardi 7 à mercredi 8 janvier, l’Iran a tiré des missiles sur des bases abritant des soldats américains en Irak, laissant craindre

Conflit Iran-Etats-Unis : une dangereuse escalade

Les missiles envoyés dans la nuit par l'Iran scintillent dans le ciel irakien (capture d'écran d'une chaîne de télévision iranienne). Photo : AFP

Le monde se réveille aujourd’hui avec la crainte d’une dangereuse escalade. La mort du général Ghassem Soleimani, numéro deux iranien tué vendredi 3 janvier sur ordre de Donald Trump dans un raid américain à Bagdad (Irak), risque fort de bouleverser dangereusement la région. L’Iran a riposté ce mercredi en tirant des missiles contre deux bases