Docteur Sadok MOKADDEM

Témoignage : Docteur Sadok MOKADDEM Un vétéran de la diplomatie tunisienne

Au lendemain de la proclamation de l’Indépendance de l’Algérie et du rétablissement en 1962 des relations diplomatiques entre la Tunisie et la France, Docteur Mokaddem fut nommé Ambassadeur à Paris où il déclara à son arrivée en septembre 1962 « je ne dissimule pas les difficultés de la tâche qui m’attend, ni les responsabilités qui m’incombent, mais c’est avec optimisme et confiance que j’aborde cette tâche et c’est avec ardeur et conviction que je vais me mettre au travail pour restaurer un climat de confiance, de compréhension et de coopération entre la France et la Tunisie, dans la dignité, dans le respect et dans l’amitié retrouvée ».
Alors que la normalisation des relations bilatérales évoluait d’une manière satisfaisante pour les deux parties avec notamment l’évacuation de la base de Bizerte en Octobre 1963 et la reprise de la coopération dans divers domaines, la nationalisation des terres agricoles en mai 1964 allait envenimer de nouveau les relations entre la Tunisie et la France. Aussitôt, il avait été mis fin à la mission du Docteur Mokaddem à Paris. De retour à Tunis et après avoir présidé le Congrès du Parti à Bizerte en Octobre 1964, il est élu Président de l’Assemblée Nationale, poste qu’il occupa pendant dix-sept ans durant lesquels il fut chargé de plusieurs missions diplomatiques par le Président Bourguiba et fort de son expérience de huit ans aux affaires étrangères, il développa également la diplomatie parlementaire tunisienne.
Youssef Mokaddem
Ambassadeur(R)

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer