jeune doctorante

Une jeune doctorante tunisienne décroche le prix méditerranéen pour la meilleure recherche scientifique

Maïssa Louhichi,  jeune doctorante tunisienne spécialisée en biologie marine, vient de décrocher avec brio, en Croatie, le prix méditerranéen pour la meilleure recherche scientifique sur les tortues marines.

Originaire de l’université des sciences à Sfax, où elle a obtenu une spécialité en biologie marine, Maïssa a souligné, lors de son passage sur les ondes de la radio Diwan Fm, que sa recherche avait pour objectif de mettre en avant de nouveaux mécanismes qui visent la réduction de la pêche artisanale des tortues marines. D’autant plus qu’il s’agit d’une espèce menacées d’extinction.

«La mise en place de projecteurs rechargeables par l’énergie solaire dégageant une lumière de couleur verte dans les filets des marins, ou à bord de leur embarcation font partie de ces mécanismes » dixit la jeune chercheuse qui précise au passage, que le choix de la lumière verte a été effectué afin de faire fuir les tortues qui ont une peur particulière de cette couleur.

A travers cette distinction internationale, Maïssa Louhichi fait honneur au drapeau national, tout en prouvant le potentiel de la communauté scientifique tunisienne à l’étranger.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer