Agence Japonaise

L’Agence Japonaise de Coopération Internationale accorde 7,5 milliards de prêts à la Tunisie

«7,5 milliards de Dinars» tel est le montant total des prêts accordés jusqu’à présent par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) à la Tunisie pour la réalisation de projets dans différents secteurs, selon Toshifumi Egusa, Représentant Résident de l’Agence Japonaise en Tunisie lors d’une conférence de presse tenue, jeudi à Tunis.

Comme exemple, le responsable japonais a cité le projet de construction de la station de dessalement d’eau de mer à Sfax qui vise l’amélioration des conditions d’alimentation en eau potable au profit d’environ 600 mille habitants via la production de 100 mille mètres cubes/jour d’eau de mer dessalée.

Cette station devra être opérationnelle, en 2021 selon M. Egusa, précisant que le projet est actuellement en phase de passation de projets par la SONEDE.

Parmi les autres projets évoqués, figure celui de la construction d’une centrale à cycle combiné à Radés. Ce projet est estimé à 830 millions de dinars. Il sera effectif avec un taux d’intérêt de 0,6% remboursable sur 40 ans, dont 10 années de grâce. Le responsable affirme que l’objectif de ce projet, «est de développer la capacité de production électrique et de contribuer à la stabilité du système d’électricité».

S.E.M l’ambassadeur du Japon en Tunisie, Shinsuke Shimizu, s’est quant à lui félicité du niveau atteint par la coopération avec la Tunisie. Il et a réaffirmé l’engagement de son pays à soutenir la Tunisie dans sa transition démocratique et à contribuer, grâce au transfert du savoir-faire japonais, à soutenir le développement économique en Tunisie.

La directrice au sein de ” Sumitomo Corporation “, Sami Oomori, a rappelé que le contrat a été signé entre la Société Tunisienne d’Electricité et du Gaz (STEG) et la JICA,  qui a remporté l’appel d’offres pour la réalisation du projet, le 19 juin 2017.

Le taux d’avancement global du projet qui sera réalisé dans les délais fixés, a atteint 59,2%, a ajouté la responsable en estimant que la capacité de production de la centrale sera de l’ordre de 300 Mégawatts, en 2019 et de 450 MW avant l’été 2020.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer