coupes budgétaires
Saul Loeb / AFP

Le projet de Trump pour les coupes budgétaires de 11 milliards de $ pour la diplomatie américaine, contesté par le congrès américain

Les coupes budgétaires de 11 milliards de dollars dans les domaines de la diplomatie et des affaires étrangères proposées par le président américain Donald Trump étaient au centre des audiences du congrès américain mercredi derniers, vient de rapporter le site voaafrique dans un de ses pots.

Ouvertement critiquée par les élus tant républicains que démocrates, cette décision issue du projet de 2020, diminuerait les fonds alloués à l’accueil des réfugiés, au soin de santé dans le monde et d’autres programmes.

 Elliot Engel, le président de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, a déjà fait savoir au secrétaire d’Etat Mike Pompeo que le projet budgétaire serait voué à l’échec dès son arrivée à Capitol Hill.

« Ce budget, selon mon opinion, montre au monde que la politique étrangère de Trump consiste à se désengager et à se retirer des endroits ou le leadership américain est nécessaire. Des pays comme la Chine, la Russie ou l’Iran qui ne partagent pas nos valeurs seront plus qu’heureux de combler le vide » a déclaré en substance Elliot Engel.

Mike Pompeo a affirmé être bien conscient de menaces causées par la Chine et la Russie mais d’un autre coté, il dit que l’administration doit également prendre en compte le fardeau qui pèse sur le contribuable américain. « Nous nous assurerons que la Chine et la Russie ne peuvent gagner d’avantage stratégique à cette époque de concurrence renouvelée entre puissances mondiales. Nous continuerons à progresser vers la dénucléarisation totale et vérifiée de la Corée du Nord et nous supporterons la population vénézuélienne pour rétablir pacifiquement la démocratie».

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer