Opinion : Avec la diplomatie en « hibernation », la morale internationale en « déperdition »*

morale internationale

Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur Dans une précédente contribution dans ce même espace(voir le numéro 748 en date du 03 Octobre 2018 de  la revue), le rédacteur de ces lignes avait déploré que la diplomatie ait été fortement restreinte dans son étendue et son impact et a été réduite à l’état «  d’hibernation » du fait des

Droits de l’Homme : l’Arabie saoudite, objet d’un examen à l’ONU

Droits de l'Homme

Les membres de l’ONU procèdent lundi à Genève à l’examen de la situation des droits de l’Homme en Arabie saoudite, alors que le royaume sunnite est empêtré dans les remous de l’affaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Assassinat du journaliste Khashoggi: des "nettoyeurs" saoudiens envoyés à Istanbul pour effacer les preuves https://t.co/k7ZKZzqOcD #AFP

“Les restrictions de déplacement arbitraires et abusives violent les droits humains en Tunisie” (Amnesty International)

déplacement

Les restrictions à la liberté de circulation mises en place par les autorités tunisiennes pour des questions de sécurité sont souvent imposées de façon arbitraire et discriminatoire, ce qui constitue une violation des droits fondamentaux, écrit Amnesty International dans un rapport rendu public mercredi 24 octobre. « Depuis 2013, le ministère de l’Intérieur tunisien restreint

L’ONU, satisfaite de la loi sur l’Instance constitutionnelle des droits de l’homme en Tunisie

droits de l’homme

« Le Système des Nations Unies en Tunisie se félicite de l’adoption de la loi organique portant création de l’Instance constitutionnelle des droits de l’homme par l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), en parfaite harmonie avec les principes de Paris sur les instances nationales des droits de l’homme » rapporte un communiqué officiel émanant de l’ONU en

Adoption d’une loi organique contre les discriminations raciales en Tunisie

loi

L’assemblée des représentants du peule vient enfin d’adopter une loi contre toutes formes de discrimination raciale. Une excellente nouvelle pour les défenseurs des droits de l’homme, qui ont salué cette initiative historique en Tunisie. La loi organique n°11 relative à l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale,  a été votée le 9 octobre 2018

“La Tunisie est à un tournant de son histoire », dit un expert des droits de l’homme des Nations unies

droits de l'homme

Un expert indépendant des Nations unies sur les droits de l’homme a salué jeudi les progrès accomplis dans la réforme démocratique en Tunisie depuis la révolution de 2011 et a souligné l’importance de la protection de la liberté de réunion et d’association pacifiques. Il a toutefois mis en garde contre les limitations des capacités d’action

Faouzia Charfi : « « il est important d’affirmer que la Tunisie est un pays de culture musulmane mais aussi, riche d’une civilisation bien antérieure au 7e siècle »

Faouzia Charfi

A l’occasion de la publication de son nouvel ouvrage Sacrées questions pour un islam d’aujourd’hui (chez les éditions Odile Jacob), Point Afrique a interviewé l’auteure Faouzia Charfi, qui est aussi une intellectuelle, universitaire, et ex-sectétaire d’Etat au près du ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche scientifique. Charfi s’est exprimé à propos de plusieurs thématiques