En Syrie, 200 soldats américains resteront après le retrait des troupes

200 soldats
Malgré la défaite annoncée du califat de Daesh, 200 soldats américains resteront sur le territoire syrien. DELIL SOULEIMAN /AFP

La Maison Blanche a annoncé jeudi 21 février le maintien d’environ 200 soldats en Syrie, quelques semaines après que Donald Trump a annoncé le retrait des troupes américaines et alors que l’étau ne cesse de se resserrer sur l’Etat islamique (EI). NEW – Following a #Trump–#Erdogan phone call earlier today, the White House has announced

Syrie : l’EI désormais acculé sur un peu plus d’un kilomètre carré, selon les FDS

FDS
Des combattants des Forces démocratiques syrienens (FDS), une coalition arabo-kurde soutenue par la coalition internationale lors de leur offensive contre un dernier réduit du groupe jihadiste Etat islamique dans l'est de la Syrie le 13 février 2019.

Des centaines de jihadistes de l’organisation Etat islamique (EI) sont désormais acculés dans un territoire d’un peu plus d’un kilomètre carré dans l’est de la Syrie, a indiqué à l’AFP un porte-parole d’une alliance arabo-kurde qui poursuit son offensive contre le réduit jihadiste. Le groupe jihadiste déploie des attaques de femmes kamikazes chargées de perpétrer

Pour l’ONU, l’Etat islamique reste une menace importante pour la sécurité internationale

menace
Photo ONU/Loey Felipe

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) représente toujours, malgré son recul sur les territoires qu’il avait autrefois conquis, une menace importante pour la paix et la sécurité internationale, ont rappelé lundi devant le Conseil de sécurité deux hauts responsables onusiens spécialistes du contre-terrorisme. « Malgré une baisse du nombre d’attaques en 2018, l’Etat islamique demeure

Prison à vie pour sept jihadistes responsables des attentats contre des touristes en Tunisie

Prison à vie
Photo prise le 19 mars 2015 devant le musée du Bardo à Tunis, au lendemain d'un attentat contre des touristes afp.com/Fadel SENNA /lexpress.fr

«La justice tunisienne a condamné samedi à la prison à vie sept jihadistes reconnus coupables d’implication dans des attentats qui ont tué en 2015 en Tunisie 60 personnes, en majorité des touristes étrangers, a annoncé le parquet » a indiqué un communiqué de l’agence France-Presse paru le 9 février 2019. Le porte-parole du parquet, Sofiène Sliti a

Détenu en Syrie, un jihadiste canadien se dit livré à lui-même et en appelle aux autorités de son pays

jihadiste
Mohammad Ali, un jihadiste canadien capturé par les Forces démocratiques syriennes (FDS), parle à l'AFP dans un centre de détention à Hassaké, dans le nord-est de la Syrie, le 10 février 2019 / AFP.

Détenu en Syrie par une coalition militaire arabo-kurde, un jihadiste canadien se dit livré à lui-même, à l’instar d’autres étrangers de l’organisation jihadiste Etat islamique (EI), et en appelle aux autorités de son pays pour lui venir en aide. Il y a neuf mois, Mohammad Ali, 28 ans, a été arrêté par la coalition des

Il faut « plus d’écoles et moins de chars au Moyen-Orient », estime le New York Times

Moyen-Orient
Yassine Gaidi/Anadolu Agency, via Getty Images/New York Times.

Les Etats-Unis devraient déployer davantage de « soft power » et éviter d’étaler leur « hard power » dans la région du Moyen-Orient, estime le New York Times dans une tribune publiée par Thomas L. Friedman, en prenant pour point de départ la relative stabilité du processus de transition démocratique en Tunisie, pays qui n’a

Syrie : 25 000 personnes ont fui les combats dans l’Est, selon l’ONU

combats dans l'Est
Une femme lave des vêtements dans un bassin dans un camp de déplacés de Abou El-Khashab, dans la province de Deir Ezzor, le 10 janvier. PHOTO DELIL SOULEIMAN, AGENCE FRANCE-PRESSE

Environ 25 000 personnes ont fui les combats dans l’est de la Syrie, où des jihadistes défendent leurs derniers bastions, au cours de ces six derniers mois, a indiqué l’ONU vendredi. 25.000 personnes ont fui les combats dans l'est de la #Syrie (ONU)►►https://t.co/NwliJFdEZO pic.twitter.com/Tau71q6VsY — i24NEWS Français (@i24NEWS_FR) January 11, 2019 Dans un communiqué, le

Syrie: la coalition dirigée par Washington annonce le début de son retrait

coalition
Des véhicules militaires américains dans le nord de la Syrie, près de la ville de Minbej, le 30 décembre 2018 © Delil SOULEIMAN / AFP/Archives

La coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis a annoncé vendredi commencer à retirer ses troupes de Syrie, moins d’un mois après l’annonce surprise du président américain Donald Trump à propos du désengagement de ses soldats de ce pays. Cette coalition, à laquelle plusieurs pays participent, a été formée en 2014 à l’initiative de Washington

Kurdistan irakien : des enfants torturés pour avouer des liens avec l’EI, selon Human Rights Watch

Kurdistan irakien
Des enfants déplacés dans le camp de Debaga, au sud d'Erbil, le 28 octobre 2016. REUTERS/Alaa Al-Marjani

Les forces de sécurité du gouvernement régional du Kurdistan irakien torturent des mineurs pour les forcer à avouer qu’ils appartiennent au groupe jihadiste Etat islamique (EI), accuse mardi l’ONG Human Rights Watch (HRW), mettant en avant des témoignages de jeunes garçons rencontrés dans un centre de détention. Un conseiller pour les affaires internationales du gouvernement

Le chef de la diplomatie américaine en tournée au Moyen-Orient pour rassurer ses alliés

diplomatie américaine
REUTERS

Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis Mike Pompeo a entamé mardi, en commençant par la Jordanie, une tournée au Moyen-Orient visant notamment à rassurer les alliés des Etats-Unis sur leur implication en Syrie, après l’annonce surprise d’un retrait des troupes américaines stationnées dans ce pays. Outre Amman, le chef de la diplomatie américaine doit se rendre