Examen des moyens de renforcer la coopération militaire entre la Tunisie et l’Allemagne

la coopération

Le ministre de la Défense nationale Farhat Horchani a reçu mercredi 05 octobre le rapporteur de la commission des affaires étrangères au parlement allemand, Roderich Kiesewetter. Celui-ci a assuré du soutien de son pays dans la coopération bilatérale dans le domaine militaire avec la Tunisie. Ils se sont entretenus au sujet de la coopération bilatérale

Nomination de Wahida Ayari comme représentante spéciale de la Commission de l’UA en Libye

Wahida Ayari

Le Ministère des Affaires Etrangères tunisien a annoncé ce lundi 3 octobre que la Présidente de la Commission de l’Union Africaine (UA) Nkosazana Dlamini-Zuma a nommé la diplomate tunisienne Wahida Ayari, ministre plénipotentière et actuelle directrice adjointe chargée des relations avec l’UA au Ministère des Affaires étrangères, en qualité de Représentante spéciale de la Commission

Election du nouveau Secrétaire Général de l’ONU : Cela nous concerne aussi

Secrétaire Général

(Article paru précédemment dans le magazine « l’Economiste Maghrébin », numéro 687 du 15-29/6/2016) Par Ali Hachani, ancien Ambassadeur, ancien Représentant de Tunisie auprès des Nations Unies. Au milieu des différents problèmes que connaît le monde et qui occupent les devants de la scène politique et médiatique, il est une question qui passe presque inaperçue,

Témoignage d’Ahmed Ghezal : Une petite administration, de grands desseins

Ahmed Ghezal

Ahmed Ghezal est l’un des pionniers de la diplomatie tunisienne, ayant fait partie de la génération de ses fondateurs aussi. C’est en 1958, deux ans après la création du ministère des affaires étrangères, qu’il  se joint à la famille diplomatique. Il se rappelle que cette année là il était le seul diplômé de l’enseignement supérieur

QUELLE DIPLOMATIE POUR LE CONFLIT EN LIBYE ? SUITE…

conflit en Libye

Dans un précédent article paru en date du 15 Décembre 2015 dans ce même espace, j’ai eu l’occasion d’exposer mon point de vue sur le conflit libyen en proposant une démarche diplomatique particulière pour y faire face, démarche s’appuyant sur la légalité internationale et tirée de ma modeste expérience professionnelle. En conclusion à cet article,

La Libye : Devant une situation aussi complexe, comment agir ?

situation aussi complexe

La Libye voisine vit une situation complexe due à l’insécurité qui y règne, à l’anarchie signe de l’absence de l’Etat et à la multiplicité des milices armées, conséquences de l’une et de l’autre. La Tunisie, dont les frontières avec ce pays sont des portes de sortie terrestres des Libyens, souffre des effets de cette situation.

Le Président de la République recevant les vœux du corps diplomatique : Prendre en considération les intérêts de la Tunisie avant d’envisager une intervention en Libye

Président

« Les Etats qui envisagent d’intervenir en Libye doivent prendre en considération les intérêts des pays voisins et en premier lieu la Tunisie, ils doivent se concerter avec nous car ce qui leu profite peut nous nuire » a dit le Président Béji Caïd Essebsi jeudi 4 février en recevant les vœux du corps diplomatique à l’occasion

Quelle diplomatie pour le conflit en Libye ?

conflit en Libye

Depuis le début des événements qui l’ont secouée en Février 2011, la Libye n’a cessé d’être sujet de préoccupation pour la Communauté Internationale et en particulier pour les pays voisins, y compris la Tunisie. Provoqués initialement par de graves atteintes du régime en place aux libertés publiques, les événements ont pris une tournure meurtrière dans