La Tunisie cherche à inscrire la synagogue de la Ghriba sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

synagogue de la Ghriba

La Tunisie ambitionne d’inscrire la synagogue de la Ghriba, la plus ancienne synagogue en Afrique située à Djerba, sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO. En effet, selon une déclaration du ministre des Affaires Culturelles Mohamed Zine El-Abidine faite dimanche dernier, la Tunisie a la ferme intention d’inscrire le site, qui un lieu

L’art de la déradicalisation : quand des pays des quatre coins du monde excellent dans la lutte contre l’extrémisme

l’extrémisme

Récemment, un rapport sur le retard des français en matière de lutte contre la radicalisation a été rendu public. En effet, l’étude exhaustive menée par des sénatrices met l’accent sur l’aspect à la fois dépassé et inefficace des traitements des autorités françaises face au fléau de l’extrémisme. En Tunisie, on continue justement à suivre le

Ghazi Gheraïri, nouvel ambassadeur-représentant permanent de la Tunisie auprès de l’UNESCO

Ghazi Gheraïri

Le professeur de droit international Ghazi Gheraïri a été nommé le 1er novembre 2016 représentant permanent de la Tunisie auprès de l’Unesco, à Paris. Ce poste est vacant depuis la sortie à la retraite de Khemaies Chammari, qui avait succédé à Mezri Haddad, au lendemain de la révolution de janvier 2011. Ghazi Gheraïri est le

Pour l’inscription de la “harissa” tunisienne au patrimoine immatériel à l’UNESCO”

harissa

Lamia Chekir Thabet, responsable du projet “Food quality Label Tunisia ” à l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), avait annoncé lundi 17 octobre 2016 que des démarches étaient en cours afin d’inscrire la purée de piments rouges typiquement tunisienne, « la harissa », au patrimoine immatériel à l’UNESCO. Lamia Chekir Thabet s’est

Technologie et relations internationales : vecteur de domination ou de coopération ?

technologie

La technologie est assez souvent considérée comme neutre et amorale, en raison de la rationalité scientifique qu’elle est censée incarner, de son universalité supposée et de sa soumission, sauf exceptions, aux règles du marché. Le programme de développement durable 2030 adopté par la dernière assemblée générale des Nations Unies appelle à « accroitre nettement l’accès aux