La Ligue des Etats Arabes regrette l’absence d’un consensus autour du retour de la Syrie à l’organisation panarabe

Ligue des Etats Arabes

A l’issue de la réunion préparatoire des hauts responsables du Conseil économique et social de la Ligue des Etats arabes tenue mardi, au siège du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur à Tunis, Houssem Zaki, Secrétaire général adjoint de la (LEA), a fait état de l’absence d’un consensus autour du retour de la Syrie à

Après des années d’exode, les réfugiés syriens de retour au pays

syriens
REUTERS/Muhammad Hamed

France info vient de publier un reportage sur le retour des réfugiés Syriens dans leur pays. Tourné au poste-frontière de Jaber dans le nord de la Jordanie, où cette frontière avec la Syrie a rouvert le 15 octobre 2018, «12 000 réfugiés syriens auraient fait le voyage retour, alors que les autorités jordaniennes évaluent à

Pour une jihadiste franco-tunisienne, le « califat n’est pas fini »

jihadiste
Photo Bulent Kilic/AFP.

« Je ne veux rien de la France, je refuse même la nationalité. Quant à la Tunisie, elle ne réclame pas » le retour des ses jihadistes, dit Oum Youssef, interrogée par l’AFP alors qu’elle était à peine sortie de la dernière poche de l’organisation jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie. Cette Franco-Tunisienne a rejoint

Syrie : près de 30 camions évacuent les civils du dernier réduit de l’Etat islamique

civils
Un camion quittant le dernier réduit de l'État islamique avec à son bord des hommes mercredi 20 février. | BULENT KILIC/AFP.

Les derniers civils sont évacués du district de Baghouz, dans l’est du pays. L’AFP rapporte ainsi qu’une file de camions transportant des hommes, mais surtout des femmes et des enfants, a quitté vendredi l’ultime poche du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans l’est syrien, sous la supervision de combattants anti-jihadistes des Forces démocratiques syriennes (FDS).

En Syrie, 200 soldats américains resteront après le retrait des troupes

200 soldats
Malgré la défaite annoncée du califat de Daesh, 200 soldats américains resteront sur le territoire syrien. DELIL SOULEIMAN /AFP

La Maison Blanche a annoncé jeudi 21 février le maintien d’environ 200 soldats en Syrie, quelques semaines après que Donald Trump a annoncé le retrait des troupes américaines et alors que l’étau ne cesse de se resserrer sur l’Etat islamique (EI). NEW – Following a #Trump–#Erdogan phone call earlier today, the White House has announced

Editorial : La Conférence de Varsovie sur le Moyen Orient : Qu’y ont gagné les arabes ?

Varsovie
REUTERS/Kacper Pempel

La capitale polonaise, Varsovie, a abrité les 13 et 14 février 2019 une conférence sur le Moyen Orient pompeusement appelée «Conférence pour promouvoir un avenir de paix et de Sécurité au Moyen Orient». Précédée par une tournée du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, dans certains pays du Golfe ainsi qu’en Jordanie et en Egypte et par

Syrie : l’EI désormais acculé sur un peu plus d’un kilomètre carré, selon les FDS

FDS
Des combattants des Forces démocratiques syrienens (FDS), une coalition arabo-kurde soutenue par la coalition internationale lors de leur offensive contre un dernier réduit du groupe jihadiste Etat islamique dans l'est de la Syrie le 13 février 2019.

Des centaines de jihadistes de l’organisation Etat islamique (EI) sont désormais acculés dans un territoire d’un peu plus d’un kilomètre carré dans l’est de la Syrie, a indiqué à l’AFP un porte-parole d’une alliance arabo-kurde qui poursuit son offensive contre le réduit jihadiste. Le groupe jihadiste déploie des attaques de femmes kamikazes chargées de perpétrer

Pour l’ONU, l’Etat islamique reste une menace importante pour la sécurité internationale

menace
Photo ONU/Loey Felipe

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) représente toujours, malgré son recul sur les territoires qu’il avait autrefois conquis, une menace importante pour la paix et la sécurité internationale, ont rappelé lundi devant le Conseil de sécurité deux hauts responsables onusiens spécialistes du contre-terrorisme. « Malgré une baisse du nombre d’attaques en 2018, l’Etat islamique demeure

Tunisie : Des efforts insuffisants pour rapatrier les enfants des membres de l’EI

enfants
Une femme marche avec un enfant dans le camp de Roj, où sont détenus des épouses et des enfants étrangers de membres de l'État islamique (EI, ou Daech), dans le nord-est de la Syrie, en septembre 2018. © 2018 Delil Souleiman/AFP/Getty Images

Il s’agit selon les données de Human Rights Watch (HRW) de 200 détenus dans des prisons et camps « sordides » en Libye, Syrie et Irak. Pour l’organisation, les responsables tunisiens ont tardé à faciliter le retour d’enfants tunisiens qui sont actuellement détenus sans inculpation à l’étranger, dans des prisons ou des camps mis en

Détenu en Syrie, un jihadiste canadien se dit livré à lui-même et en appelle aux autorités de son pays

jihadiste
Mohammad Ali, un jihadiste canadien capturé par les Forces démocratiques syriennes (FDS), parle à l'AFP dans un centre de détention à Hassaké, dans le nord-est de la Syrie, le 10 février 2019 / AFP.

Détenu en Syrie par une coalition militaire arabo-kurde, un jihadiste canadien se dit livré à lui-même, à l’instar d’autres étrangers de l’organisation jihadiste Etat islamique (EI), et en appelle aux autorités de son pays pour lui venir en aide. Il y a neuf mois, Mohammad Ali, 28 ans, a été arrêté par la coalition des