Shutterstock.com

Tunisie : Hausse des étudiants du privé dans les branches du commerce et de l’ingénierie

Des chiffres publiés récemment par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique font état d’un pourcentage d’étudiants du secteur privé en pleine hausse, par rapport à l’ensemble des étudiants a relevé l’Agence TAP dans une dépêche. De ce fait, les chiffres sont passés à  11,5% en 2017-2018 alors qu’ils représentaient à peine 6,5% en 2012-2013.

Sur le portail officiel du ministère,  on peut ainsi remarquer que l’année universitaire en cours a enregistré une évolution du nombre d’étudiants qui est passé de 21880 en 2012-2013 contre 31177 à l’heure actuelle.

Toujours selon la même source,  le nombre d’établissements d’enseignement privé a également enregistré une hausse passant de 45 en 2012/2013 à 72 en 2017/2018 ce qui représente 26,2% de l’ensemble des établissements du secteur de l’enseignement supérieur».

Sur un total de 31177 étudiants au cours de cette année, 16203 sont inscrits dans le gouvernorat de Tunis et 6556 à l’Ariana contre 31 seulement à la Manouba et 123 à Gafsa.

Les statistiques ont également montré que 10115 étudiants poursuivent leurs études pour avoir le diplôme d’ingénieur, 8568 sont inscrits en licence appliquée et 5578 en licence fondamentale 5578 contre 112 en mastère de recherche.

Concernant l’évolution du nombre d’étudiants par domaine d’études, les chiffres indiquent que 7176 poursuivent des études en affaires commerciales et administratives, 6416 en ingénierie et techniques apparentées et 6300 en Santé.

Aucun étudiant n’a été inscrit depuis l’année universitaire 2014-2015 en Industrie de transformation et de traitement et 20 seulement sont inscrits en mathématiques et statistiques contre un vide entre 2013 et 2017.

Le nombre de diplômés des établissements de l’enseignement supérieur privé était de 8522 en 2017, contre 3259 en 2011-2012. Leur pourcentage par rapport à l’ensemble des diplômés est passé durant la même période de 4,52% à 13,15%.

Les régions de Tunis, Sousse et Ariana étaient en première position par rapport au nombre des diplômés enregistrant successivement 4775, 1794 et 990 contre 13 seulement à la Manouba, 49 à Gafsa et 57 à Kairouan.

Quelque 3077 ont été diplômés en licence appliquée, 2802 en Cycle de formation des ingénieurs et 1391 en licence fondamentale. En revanche, aucun diplôme de Technicien supérieur ni de maitrise n’a été délivré par les établissements d’enseignement supérieur privé en 2017.

S’agissant des diplômés par domaine d’études, il y’a eu 2498 diplômés en santé, 2104 en affaires commerciales et administration, 1600 en Sciences informatique et multimédia et 1134 en Ingénierie et techniques apparentées.

Par ailleurs, il y a eu zéro diplômé en Industrie de transformation et de traitement, 15 en mathématiques et statistiques, 26 en Journalisme et sciences de l’information et 30 en lettres.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer