5G

La 5G, disponible en 2022 en Tunisie ?

«L’Afrique du Nord n’est pas au même niveau de préparation pour la 5G que les pays Golfe, mais cela ne signifie pas qu’elle n’arrivera pas à déployer cette technologie dans le futur», a déclaré Atef Helmy, conseiller auprès du conseil d’administration d’Orange en Jordanie, en marge du sommet des leaders du SAMENA Telecommunications Council, tenu le 18 avril à Dubaï (EAU).

Le responsable a par ailleurs estimé que  la 5G représentait l’avenir, un changement de paradigme, voire «une vraie révolution» pour les pays en voie de développement, a relevé un article publié par CommsMEA.

M.Helmy a toutefois déclaré que le caractère abordable de la 5G constituait un obstacle. En effet, selon lui, «Cela tient au fait que de nombreux gouvernements d’Afrique du Nord considèrent toujours les redevances de licence d’acquisition par rapport au coût pour pouvoir émettre des signaux sur une certaine fréquence radio, comme une source de revenus. Les redevances sont souvent trop élevées et la demande des consommateurs se trouve ainsi trop faible pour que les opérateurs de télécommunications de la région puissent proposer des services 5G convaincants ».

Néanmoins, le conseiller s’est déclaré optimiste : « L’innovation est au cœur de la 5G », ajoutant que l’Afrique du Nord connaissait actuellement une augmentation considérable du nombre de startups et d’idées technologiques innovantes.

L’édition du Sommet des dirigeants SAMENA réunit, comme chaque année, des responsables de grands opérateurs du Moyen-Orient et d’Afrique, ainsi que des fournisseurs, des revendeurs et notamment, des dirigeants de sociétés issues de  l’écosystème des télécommunications du monde entier. Huawei étant le sponsor principal pour la sixième année consécutive, le thème de cette année était la 5G.

En Tunisie, la 5G pourrait être disponible dès 2022 à en croire les responsables. Sadok Toumi, chef de cabinet au ministère des technologies de la communication et de l’économie numérique a déclaré, lors  du forum régional sur les technologies émergentes organisé les 23 et 24 avril à Tunis, que «Le ministère des technologies de la communication et de l’économie numérique a fixé la fin de l’année 2021 comme dernier délai pour le lancement des appels d’offres pour l’exploitation de la nouvelle technologie 5G».

Il a par ailleurs ajouté, que la technologie de la 5G permettra d’échanger des flux d’informations avec une rapidité et un débit pouvant atteindre 1térabit par seconde, outre l’extension de la couverture réseau et la réduction des coûts.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer