Une académie diplomatique internationale verra le jour en Tunisie avec l’assistance chinoise

Une académie diplomatique internationale verra le jour en Tunisie avec l’assistance chinoise

0
PARTAGER

A Pékin, le ministre des Affaires Etrangères Khemaies Jhinaoui s’est entretenu avec son homologue chinois Wang Yi, et leur réunion a dévoilé davantage la convergence de leurs points de vue à propos des questions sensibles touchant à la Libye, aux problèmes régionaux, à la menace terroriste et aux questions internationales d’actualité.

Dans ce cadre, il a été décidé d’accélérer la mise en exécution d’un projet ambitieux d’une académie diplomatique internationale en Tunisie. L’académie en question ,qui bénéficiera de l’aide chinoise,devra être rattachée au Ministère des Affaires Etrangères et avoir pour objectif la formation de diplomates tunisiens et étrangers, surtout de nationalité africaine, en ayant recours à des méthodologies d’enseignement et de communication à la pointe.

Par ailleurs, Jhinaoui et Wang ont discuté des possibilités concrètes de renforcer leur collaboration dans les différents domaines tels que la sécurité, le commerce, l’économie, l’éducation et la recherche scientifique. Un accord entre les ministères des AE des deux pays, prévoyant des concertations sur les questions clés, a d’ailleurs été signé.

Aussi, un communiqué a indiqué que le ministre tunisien a proposé la tenue d’un forum tuniso-chinois qui verra la participation des entreprises publiques et privées dans le but de faire connaitre aux investisseurs chinois le potentiel tunisien et les projets de développement prévus entre 2016 et 2020. A noter que la 9ème session de la commission mixte tuniso-chinoise a été fixée début 2018.
Les relations bilatérales tuniso-chinoises ont toutes leurs chances de se développer davantage et cela grâce à la convergence des positions et intérêts politiques et économiques des deux pays.

La Tunisie comme la Chine misent sur la stabilité de la région et du continent africain qui constitue un terrain propice aux investissements dans tous les domaines. La Tunisie pourrait profiter de la riche expérience chinoise en Afrique tandis que la Chine tirera profit de la position géographique stratégique de la Tunisie, ses liens historiques avec plusieurs pays africains et sa main d’œuvre qualifiée.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire