Adieu Fadhel Ayari

Adieu Fadhel Ayari

1
PARTAGER

Nous avons appris avec une grande tristesse et une immense affliction que notre collègue et ami Fadhel Ayari ancien ambassadeur de Tunisie à Pretoria est décédé dimanche soir  à Tunis après avoir livré une longue bataille contre la mort. Victime d’un accident  vasculaire cérébral alors qu’il était en poste il avait été rapatrié à Tunis et admis  à l’Hôpital Militaire de Tunis où il avait rendu l’âme après  plusieurs mois en soins intensifs.

Diplomate accompli, aimé et apprécié  de tous ses collègues, alliant une compétence avérée et de hautes qualités humaines, le regretté avait occupé en Afrique du Sud son premier poste d’ambassadeur après avoir rempli des fonctions  dans les missions diplomatiques à l’étranger notamment à la représentation de Tunisie auprès des Nations Unies à New York et au sein du ministère des affaires étrangères notamment au cabinet du ministre.

Fadhel Ayari avait reçu ses lettres de créance des mains de l’ancien président Fouad Mebazaa en août 2011.

En ces tristes circonstances nous présentons nos condoléances les plus émues à son épouse, à ses enfants, à ses collègues et à ses nombreux amis.

Commentaire

  1. J’ai eu l’occasion de travailler avec Fadhel Ayari ou Fidel pour ses amis aussi bien au Cabinet du Ministere qu à New York aux Nations Unies. Ce diplomate très attachant et affable est un travailleur assidu et acharné qui ne manque jamais de se faire remarquer par sa pertinence et sa gentillesse. Il est l’ami de tous et fait l’unanimité auprès des diplomates étrangers à l’ONU. Il était le véritable Dynamo de la deuxième Commission économique et était constamment sollicite pour des rédactions ou pour l’élaboration de « positions papers ». Le Groupe des 77 à l’ONU, le groupe des Non Alignés ainsi que les groupes africain et arabe lui confient toujours la présidence des groupes de negociations et s’en sortait à chaque fois plus apprécié et encore et encore plus performant. A lui seul, il symbolisait de la manière la plus éloquente cette Tunisie des compétences et ce pays sur lequel on peut compter. Son épouse et ses enfants ainsi que ses parents, collègues et amis ne peuvent être que fiers de lui. A lui seul il symbolisait les différentes valeurs de la droiture, de l’honnetete, de l’abnégation, de la bonté et de la compassion. Qu’Allah t’accueille dans sa Misericorde FADHEL . Nous souviendrons constamment de toi FIDEL.

Laisser un Commentaire