RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES

Algérie-Maroc : Des activistes réclament la réouverture des frontières

Alors que les tensions, depuis longtemps palpables, continuent de s’accentuer entre les deux pays, des activistes de la société civile en Algérie et au Maroc voudraient qu’une manifestation commune s’organise pour réclamer l’ouverture des frontières terrestres entre les deux Etats.
C’est ce que rapporte le site ObservAlgérie, qui précise que les partisans de la réouverture des frontières algéro-marocaines, fermées depuis 1994, appellent sur les réseaux sociaux à manifester le 22 juillet prochain.
La manifestation prendrait la forme de deux marches qui auraient lieu de part et d’autre des frontières entre les deux pays, de Maghnia (Tlemcen) au poste-frontière Colonel Lotfi côté algérien et de la ville d’Oujda (nord-est du Maroc) vers le poste frontalier Zouj Beghal côté marocain.
Ces militants estiment que la fermeture des frontières constitue un frein aux échanges commerciaux et qu’une réouverture pourrait redynamiser le commerce dans la région, accélérer la création d’une zone économique intégrée dans le Maghreb et faire reculer la précarité dont souffrent les populations habitant les zones frontalières.
La fermeture de la bande frontalière de 1500 km a été décidée par les autorités algériennes en 1994 en réponse à l’accusation portée par le Royaume chérifien à l’encontre des services secrets algériens suite à un attentat commis à Marrakech la même année.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer