Gaza

Ambassadeur américain : « Il n’y a pas de remède pour Gaza »

L’ambassadeur américain en Israël, David Friedman, a déclaré à des membres du Congrès juif américain qu’il n’était pas possible de résoudre la crise humanitaire à Gaza, a rapporté mercredi le journal israélien Walla cité par i24 News. « C’est une maladie sans remède. A ce stade, Israël ne peut que la gérer sans fournir de solution à long terme car les conditions ne le permettent pas », a-t-il affirmé mardi lors d’une conférence téléphonique avec l’association américaine de défense des intérêts des juifs.

« Rubik’s Cube »

Le diplomate américain, qui a comparé la situation à un « Rubik’s Cube », a souligné que partir en guerre contre Gaza serait « trop dangereux pour Israël » et qu’un cessez-le-feu serait « la meilleure option ».

L’ambassadeur est également revenu sur les propos de Donald Trump tenus la semaine dernière lors d’un rassemblement à Charleston, où il avait affirmé qu’Israël « devra payer un prix plus élevé » dans ses négociations avec les Palestiniens après l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem. Selon lui, Trump veut qu’Israël « s’incline » sans exiger de concession spéciale. Des propos qui peuvent surprendre au vu de la politique pro-israélienne de Donald Trump, que le diplomate a d’ailleurs qualifié de « plus populaire en Israël que partout ailleurs, y compris aux Etats-Unis ».

Friedman, avocat de confession juive orthodoxe, a été désigné par Donald Trump pour être l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, poste qu’il occupe depuis mai 2017. Il se déclare en faveur de la colonisation et de l’annexion par Israël des territoires palestiniens sous occupation illégale.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer