crédit
TUNIS,15 janv 2019 (TAP)- L’Assemblée de Représentants du Peuple (ARP) a adopté, mardi, un accord de crédit, conclu entre la Tunisie et la Banque Internationale de Reconstruction et de Développement (BIRD).

La BIRD accorde un crédit de 81,2 millions d’euros à la Tunisie pour améliorer la qualité de l’éducation

«Un accord de crédit d’une valeur de 81,2 millions euros, conclu entre la Tunisie et la Banque Internationale de Reconstruction et de Développement (BIRD),  a été adopté le mardi 15 janvier par l’Assemblée de Représentants du Peuple (ARP)» rapporte une dépêche TAP. Les résultats du vote étaient de 102 voix pour, 16 voix contre et 14 abstentions.

Zied Ladhari, ministre de Développement, de l’investissement et de la coopération internationale a déclaré dans ce sens :  » Ce crédit, qui servira pour le financement du projet d’appui à la qualité du système éducatif au niveau de l’enseignement primaire, permettra de faciliter l’inscription de près de 4 mille enfants, âgés de moins de 6 ans, en classes préparatoires, durant les quatre prochaines années « .

Toujours selon la même source, ce projet vise l’élargissement du  nombre de bénéficiaires de l’enseignement pré-scolaire et le renforcement des acquis des enfants dans les matières de la lecture et des mathématiques, ainsi qu’à l’amélioration  des acquis des enseignants, la gestion des écoles et l’évaluation des élèves.

Ce projet a aussi pour objectif l’amélioration des conditions de la scolarité dans les écoles primaires, la généralisation de l’année préparatoire dans les délégations prioritaires et la lutte contre l’abandon scolaire qui concerne annuellement près de 100 mille élèves, selon le ministre.

Le ministre a également reconnu les inégalités entre les régions en matière de qualité de l’éducation, soulignant que le prêt contracté servira à atténuer ces inégalités. Il a en outre,  fait remarquer qu’un dollar investi au profit des nouvelles générations, génèrera un retour sur investissement de 17 dollars.

Ce prêt bénéficiera à 9000 enfants dont l’âge est inférieur à 6 ans, répartis sur 31 délégations dans 12 gouvernorats dont Kasserine, Kairouan, Bizerte, Jendouba, Mahdia et Tataouine.

Les établissements bénéficiaires ont été identifiés selon des critères scientifiques ayant trait au niveau de développement et aux taux de scolarité. Au total,  250 écoles ont été retenues pour bénéficier de projets de création d’espaces dédiés à l’année préparatoire et des projets de réhabilitation et de rénovation.

Le ministre a conclut que le nombre d’élèves atteindra les 800 mille durant les prochaines années, réitérant l’engagement du gouvernement à améliorer la qualité de l’éducation.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer