Budget américain : des coupes massives pour la diplomatie, l’environnement et les...

Budget américain : des coupes massives pour la diplomatie, l’environnement et les pauvres

0
PARTAGER

Encore des décisions sujettes à polémique chez le Président américain Donald Trump : celui-ci copte augmenter le budget de la défense, et pour ce faire, il faudra prévoir des coupes budgétaires ailleurs. En effet, pour financer son projet, Donald Trump a l’intention de réduire drastiquement les budgets de l’environnement, de la diplomatie ou encore de la formation des chômeurs.
Ces premières annonces suscitent déjà de nombreuses oppositions dans son propre camp, chez les parlementaires républicains. La polémique devrait enfler dans les jours qui viennent ; déjà les coupes les plus sévères devraient concerner le domaine de la diplomatie et des relations extérieures à travers le Département d’Etat ainsi que l’environnement via l’EPA (Agence de Protection Environnement)
Les programmes d’aides au développement à l’étranger verraient leur budget total baisser de 28% en 2018 (10,9 milliards). Ce qui a suscité la réaction du chef des relations extérieures américaines Rex Tillerson en déplacement à Tokyo. Ce dernier a affirmé selon des propos rapportés par l’AFP que le budget de son administration était à « un niveau intenable ». Le budget actuel, qui prend en compte celui de l’Agence pour le développement international (USAID), s’élève à environ 50 milliards de dollars. Le réseau diplomatique américain compte 250 ambassades et consulats et 70.000 employés.

Concernant l’environnement, Donald Trump avait bien montré son manque d’intérêt vis-à-vis des questions environnementales, et la nomination du climato-sceptique Scott Pruitt à la tête de l’environnement avait entériné cette volonté, et provoqué de nombreuses réactions d’opposition.L’agence de protection de l’environnement (EPA) doit subir une coupe de 31% (environ 2,6 milliards). Des programmes de recherches sur le réchauffement climatique et environ 3.200 postes pourraient être supprimés.
Les aides aux plus démunis devraient également être touchés par ces restrictions budgétaires. L’administration Trump a proposé d’éliminer de nombreux programmes d’aides pour les Américains à faibles revenus et les minorités, remettant en cause leur efficacité. Les programmes d’aide au logement et de subventions pour les frais d’électricité ou de chauffage pour les familles à très faible revenu seront probablement touchésainsi que les programmes de formations destinés aux demandeurs d’emploi.
Comme annoncé il y a quelques jours, le président américaincompte augmenter le budget de la Défense de 54 milliards de dollars. Les plus grandes hausses des dépenses devraient concerner le Pentagone sans qu’on ne connaisse exactement les orientations budgétaires. Du côté de la sécurité intérieure, des hausses de dépenses d’environ 7% sont à prévoir. Elles devraient servir à financer « l’interception, la détention et l’expulsion de migrants en situation irrégulière aux Etats-Unis. »

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire