Le roi des Belges exprime ses « profonds regrets » pour le passé colonial au Congo

Photo : AFP

Le roi Philippe de Belgique, monarque depuis juillet 2013, a présenté pour la première fois dans l’histoire du pays « ses plus profonds regrets pour les blessures » infligées au peuple congolais lors de la période coloniale belge en RDC, mardi 30 juin à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance. Dans une lettre adressée mardi

[Jour pour jour] 19 juin 1956, les premiers guillotinés de la guerre d’Algérie

Algériens devant une habitation, photo de Jean Geiser, 1880-1890 - source : Gallica-BnF

Sous la IVe République française (1946 – 1958), ce sont 142 Algériens qui auront à subir des exécutions arbitraires en raison de leur indépendantisme à partir du 19 juin 1956. Les 80 autres connaîtront la même fin de vie tragique, lors du retour du général de Gaulle au pouvoir, en juin 1958. Les premières victimes

Comment le coronavirus a révélé un autre virus : le privilège blanc (Rokhaya Diallo)

Photo : De Martignac / Le Parisien

Pour cette activiste antiraciste française, les pandémies incubent d’autres virus comme le racisme. Dans une tribune publiée par TRT World, la militante souligne par exemple que ce sont ceux qui se prévalent du « privilège de leur passeport », c’est-à-dire surtout les citoyens européens, qui ont découvert ce que cela fait, réellement, d’avoir une liberté

Racisme systémique aux Etats-Unis : le mea culpa de l’ambassadeur américain en RDC

L'affaire de la mort de George Floyd a pris une ampleur internationale. Ici, dans une rue de Manchester, un street-artist dessine le visage de George Floyd, assassiné par un policier blanc à Minneapolis, le 25 mai 2020. PHOTO : Paul ELLIS / AFP

« Le racisme est inacceptable, nous devons faire mieux », a écrit mercredi l’ambassadeur des Etats-Unis en République démocratique du Congo, Mike Hammer, dans une longue déclaration sur le meurtre par des policiers blancs de l’Afro-Américain George Floyd. L’affaire du meurtre de George Floyd, qui a perdu la vie cette semaine « entre les mains

Au Tchad, les députés votent l’abolition de la peine de mort

La loi d'abolition de la peine de mort doit être promulguée par le président Idriss Déby. Photo : AFP

Le Parlement tchadien a voté le 28 avril 2020 l’abolition de la peine de mort, qui était autorisée jusqu’ici pour les actes de terrorisme. Ce pays sahélien se trouve en effet sous la menace de groupes jihadistes qui multiplient les attaques à l’ouest. La loi d’abrogation de la peine de mort doit encore être promulguée

Même sans en être atteinte, l’Afrique aurait sévèrement souffert du Covid-19 (The Conversation)

AFP

Dramane Coulibaly, enseignant-chercheur au laboratoire EconomiX-CNRS, Université Paris Nanterre, et Luc-Désiré Omgba, professeur des Universités à l’Université de Lorraine, prévoient dans une analyse publiée par The Conversation de lourdes conséquences économiques pour le continent africain en raison de la crise causée par la pandémie du nouveau coronavirus. Dans un article d’analyse publié dans The Conversation,

Face au coronavirus, « les élites en Afrique doivent s’élever au-dessus de leurs propres intérêts »

Photo : AFP

Dans un entretien donné à la chaîne 24, l’écrivaine franco-ivoirienne Véronique Tadjo a livré sa vision pour une meilleure lutte contre le nouveau coronavirus en Afrique. Son dernier ouvrage « En compagnie des hommes » avait pour thème l’épidémie Ebola, qui avait sévi dans de nombreux pays africains en 2014 et 2015. Pour Véronique Tadjo,

Le HCR prend des mesures pour endiguer le coronavirus auprès des réfugiés (HCR)

Via Getty Images

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé que des mesures sanitaires de sécurité avaient été prises pour prévenir la propagation du coronavirus au sein des centres d’hébergement pour les réfugiés et demandeurs d’asile en Tunisie. Ces derniers se trouvent dans une situation de dénuement face à la progression de la pandémie.

Situation en Libye : l’amiral Kamel Akrout dresse un tableau mitigé

C’est un tableau aussi lucide qu’inquiétant qu’a présenté l’amiral Kamel Akrout à propos de la situation qui prévaut actuellement en Libye, lors d’une conférence qu’il a tenue le 11 février au siège de l’Amicale des anciens élèves du cycle supérieur de l’ENA. Organisée par l’Association des études internationales (AEI) en partenariat avec l’Association tunisienne des

Un « vide stratégique européen » face au terrorisme au Sahel ?

Des soldats de la mission Barkhane lors de l'opération "Hawbi", dans le centre du Mali, le 2 novembre 2017. Daphné Benoit, AFP

Dans un entretien à Euronews, Marc-Antoine de Montclos, de l’Institut de recherche pour le développement, souligne la contestation croissante de la légitimité de la France en Afrique, alors que se déroule ce lundi à Pau le sommet du G5 Sahel, à l’initiative d’Emmanuel Macron. Le président français Emmanuel Macron tente de renforcer la légitimité contestée