Au Tchad, les députés votent l’abolition de la peine de mort

La loi d'abolition de la peine de mort doit être promulguée par le président Idriss Déby. Photo : AFP

Le Parlement tchadien a voté le 28 avril 2020 l’abolition de la peine de mort, qui était autorisée jusqu’ici pour les actes de terrorisme. Ce pays sahélien se trouve en effet sous la menace de groupes jihadistes qui multiplient les attaques à l’ouest. La loi d’abrogation de la peine de mort doit encore être promulguée

Même sans en être atteinte, l’Afrique aurait sévèrement souffert du Covid-19 (The Conversation)

AFP

Dramane Coulibaly, enseignant-chercheur au laboratoire EconomiX-CNRS, Université Paris Nanterre, et Luc-Désiré Omgba, professeur des Universités à l’Université de Lorraine, prévoient dans une analyse publiée par The Conversation de lourdes conséquences économiques pour le continent africain en raison de la crise causée par la pandémie du nouveau coronavirus. Dans un article d’analyse publié dans The Conversation,

Face au coronavirus, « les élites en Afrique doivent s’élever au-dessus de leurs propres intérêts »

Photo : AFP

Dans un entretien donné à la chaîne 24, l’écrivaine franco-ivoirienne Véronique Tadjo a livré sa vision pour une meilleure lutte contre le nouveau coronavirus en Afrique. Son dernier ouvrage « En compagnie des hommes » avait pour thème l’épidémie Ebola, qui avait sévi dans de nombreux pays africains en 2014 et 2015. Pour Véronique Tadjo,

Le HCR prend des mesures pour endiguer le coronavirus auprès des réfugiés (HCR)

Via Getty Images

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé que des mesures sanitaires de sécurité avaient été prises pour prévenir la propagation du coronavirus au sein des centres d’hébergement pour les réfugiés et demandeurs d’asile en Tunisie. Ces derniers se trouvent dans une situation de dénuement face à la progression de la pandémie.

Situation en Libye : l’amiral Kamel Akrout dresse un tableau mitigé

C’est un tableau aussi lucide qu’inquiétant qu’a présenté l’amiral Kamel Akrout à propos de la situation qui prévaut actuellement en Libye, lors d’une conférence qu’il a tenue le 11 février au siège de l’Amicale des anciens élèves du cycle supérieur de l’ENA. Organisée par l’Association des études internationales (AEI) en partenariat avec l’Association tunisienne des

Un « vide stratégique européen » face au terrorisme au Sahel ?

Des soldats de la mission Barkhane lors de l'opération "Hawbi", dans le centre du Mali, le 2 novembre 2017. Daphné Benoit, AFP

Dans un entretien à Euronews, Marc-Antoine de Montclos, de l’Institut de recherche pour le développement, souligne la contestation croissante de la légitimité de la France en Afrique, alors que se déroule ce lundi à Pau le sommet du G5 Sahel, à l’initiative d’Emmanuel Macron. Le président français Emmanuel Macron tente de renforcer la légitimité contestée

Libye : les deux leaders rivaux à Moscou pour des pourparlers

Photo : Le Point

Les deux chefs rivaux des belligérants libyens sont arrivés lundi à Moscou pour des négociations destinées à signer un accord formel de cessez-le-feu, entré en vigueur la veille en plein ballet diplomatique pour éviter que ce conflit dégénère. Le chef du gouvernement reconnu par l’ONU (GNA), Fayez al-Sarraj, et l’homme fort de l’Est, le maréchal

Libye : intense ballet diplomatique et appel à un cessez-le feu

Photo : AFP

Le risque d’une internationalisation du conflit libyen a créé un ballet diplomatique inédit depuis le début en avril de l’offensive du maréchal Khalifa Haftar sur la ville de Tripoli, siège du gouvernement d’union (GNA) reconnu par les Nations unies. La Turquie et la Russie ont appelé à un cessez-le-feu dimanche. Le casse-tête diplomatique s’est intensifié

Les forces pro-Haftar s’emparent de Syrte et gagnent du terrain

Le porte-parole des forces loyales au maréchal Khalifa Haftar, Ahmad al-Mesmari, s'adressant à la presse à Benghazi, le 6 janvier 2020. Photo : AFP - Abdullah DOMA LIBYE

L’émissaire de l’ONU pour la Libye réclame une nouvelle fois l’arrêt des interventions étrangères dans le conflit libyen. Les forces loyales au maréchal Khalifa Haftar se sont emparées lundi de la ville de Syrte, portant un coup dur aux forces rivales, dans un contexte régional tendu après l’annonce par la Turquie de l’envoi de troupes

Le parlement turc autorise Erdogan à envoyer des militaires en Libye. L’Algérie réagit

Photo : AFP

Le parlement turc a autorisé le président Recep Tayyip Erdogan à envoyer des militaires en Libye pour apporter un soutien au gouvernement de Tripoli. Les députés turcs ont approuvé le 2 janvier 2020, une proposition parlementaire permettant au président Recep Tayyip Erdogan d’envoyer des militaires en Libye en vue d’épauler le gouvernement de Tripoli. Dès