Présidentielle 2019 : Elyes Fakhfakh veut que la Tunisie devienne une plateforme d’affaires vers l’Afrique

Shems FM

En visite à Mahdia le 7 septembre dans le cadre de sa campagne électorale, le candidat du parti Ettakatol, Elyes Fakhfakh avait promis, s’il était élu, de « poursuivre la mise en place des institutions de la deuxième République ». Dans la délégation de Sidi Alouen, dans le gouvernorat de Mahdia, Elyes Fakhfakh s’est en

Présidentielle 2019 – Hammani : « Je n’ai pas accusé Chahed de corruption »

Hamma Hammami a assuré qu'il n'avait pas accusé Youssef Chahed de corruption. Photo : AFP

Hamma Hammami, candidat à l’élection présidentielle 2019, a déclaré qu’il n’avait pas accusé de corruption son adversaire Youssef Chahed lors du dernier débat présidentiel diffusé lundi soir sur la chaîne nationale Wataniya 1. « Je n’ai pas accusé Youssef Chahed de corruption, mais plutôt remis en cause sa responsabilité politique et morale dans toutes les

Présidentielle 2019 : Abir Moussi veut un régime politique présidentiel

Abir Moussi, candidate à la présidentielle 2019, souhaite mettre en place un régime présidentiel fort. Photo : AFP

La candidate à la présidentielle du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, a présidé lundi une réunion à Kébili dans le cadre de sa campagne électorale. Elle s’est engagée, si elle était élue, à « changer la Constitution et le système politique actuel » qui, selon elle, a affaibli par son hybridité les institutions de l’Etat.

Présidentielle 2019 : Moncef Marzouki fait campagne à Tataouine

Le candidat à la présidentielle Moncef Marzouki s’est rendu hier lundi 9 septembre à Tataouine dans le cadre de sa campagne électorale. Retour sur ses principales déclarations ainsi que sur son parcours politique. Une fois élu, le fondateur du Congrès pour la République s’est engagé à supprimer la zone tampon créée sur ses instructions il

Présidentielle 2019 : Mohsen Marzouk présente son programme électoral à Sfax

« Populaire plutôt que populiste ». C’est dans ces termes que le candidat de Machrouu Tounes, Mohsen Marzouk, a qualifié le chef de l’Etat idéal pour la Tunisie. Celui-ci doit être « prêt à diriger les institutions et la politique étrangère de l’Etat avec pour cap la préservation de la souveraineté du pays », a

Présidentielle 2019 : un deuxième débat houleux

Neuf autres candidats à la présidentielle sur un total de 26 ont répondu hier dimanche à des questions ciblées pour faire connaître aux électeurs leurs positions sur des thématiques liées à la sécurité, la corruption, la politique étrangère et les libertés individuelles. Ce second débat télévisé a réuni Mongi Rahoui, Elyes Fakhfakh, Hechmi Hamdi, Abdelkarim

Présidentielle 2019 : Où sont les femmes ?

Quelle place pour les femmes dans la campagne électorale de l’élection présidentielle en Tunisie ? En cette période cruciale, beaucoup font part de leur désenchantement. Qu’elles soient militantes actives sur le terrain, anciennes élues ou simples citoyennes, les Tunisiennes n’attendent « pas grand-chose » du scrutin en matière d’avancées politiques concrètes sur le plan de l’égalité des

Présidentielle 2019 : un premier débat très suivi

Ce premier débat a réuni huit des 26 candidats à la présidentielle 2019, le neuvième, Nabil Karoui, n’ayant pas été présent en raison de sa détention décidée par la Cour d’appel après la demande de libération adressée à cette instance par son parti politique. Près d’une semaine avant le scrutin, huit des 26 candidats à

Présidentielle 2019 – Abbou à Kasserine : « L’année 2019 sera celle du soulèvement des urnes contre les lobbyistes »

Mohamed Abbou appelle à un soulèvement des urnes contre les lobbyistes. Photo : Réalités.tn

Le candidat et secrétaire général du Courant démocrate à l’élection présidentielle 2019, Mohamed Abbou, a tenu jeudi soir à Kasserine une réunion durant laquelle il a affirmé son souhait que l’année 2019 soit celle de la prise de conscience et du soulèvement des urnes contre les lobbyistes, les corrompus et les affairistes qui exercent une

Présidentielle 2019 : Abid Briki présente les grandes lignes de son programme électoral à Bizerte

Abid Briki, candidat de la formation « Tunisie en avant » aux élections présidentielles anticipées prévues pour le 15 septembre, a mis en avant vendredi à Bizerte l’importance du rôle du président de la République dans la résolution de la crise sociale, notamment en s’appuyant sur une modernisation l’éducation, et dans la lutte contre toutes