chef tunisien

Le chef tunisien Mohamed Saidani remporte le concours Variantes Culinaires en France

Le chef tunisien Mohamed Saidani a remporté le concours Variantes Culinaires le 5 novembre en France, a annoncé l’agence Atout France, l’Agence de développement touristique de la France, sur son site Internet. Comme beaucoup de jeunes chefs étrangers, Saidani sait y faire en matière de gastronomie française, et c’est pour reconnaître le travail de chefs comme lui que le concours Variantes Culinaires a été créé par l’agence Atout France. « Récemment le concours a mis en avant trois jeunes chefs tunisien, chinois et allemand », explique l’agence française.

Lundi 5 novembre, Jean-Baptiste Lemoyne , secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, a remis le premier prix du concours Variantes Culinaires au chef tunisien Mohamed Saidani pour sa réinterprétation de la recette de la caille farcie.

Dans le cadre de ses actions de valorisation de la gastronomie française à l’international, Atout France, l’Agence de développement touristique de la France, a mis en place cet automne un plan d’actions original pour promouvoir les savoir-faire culinaires français, dont Variantes culinaires, un concours de réinterprétation des recettes françaises par des chefs étrangers.

De jeunes chefs des quatre coins du monde ont ainsi été invités à réinventer la recette française de leur choix et Atout France a convié les huit finalistes le 6 novembre à Paris pour réaliser la recette qu’ils ont choisie dans les cuisines de l’Ecole Ferrandi, établissement qui prépare aux métiers de la gastronomie et du management hôtelier. Un jury composé de personnalités reconnues dans le monde de la gastronomie française a pu évaluer les plats et sélectionner la meilleure création culinaire.

Mohamed Saidani n’en est pas à sa première récompense

Après avoir salué la grande qualité des plats présentés, le jury a finalement souhaité médailler le chef tunisien Mohamed Saidani, pour sa réinterprétation de la recette de la caille farcie, à qui Jean-Baptiste Lemoyne a donc remis le premier Prix. « Il s’agit là de la deuxième récompense liée à la gastronomie française pour le jeune chef qui officie au restaurant du Bizerta Resort puisqu’il était déjà le vainqueur du concours Good France en mars 2018 », écrit l’agence française.

Des recettes françaises toujours agrémentées d’une touche tunisienne

« La cuisine française est pour moi une source d’inspiration que j’aime agrémenter de touches tunisiennes comme la recette de caille farcie que j’ai réalisée pour le concours avec des ajouts de menthe. J’aime mixer les ingrédients et les techniques », a expliqué le jeune chef tunisien.

En plus du trophée Variantes Culinaires, Mohamed Saidani a reçu une dotation de 5000 euros.

N.B.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer