Adel Bouhoula

Le chercheur tunisien Adel Bouhoula encadre des étudiants d’une prestigieuse université japonaise

Après un énième séjour au Japon au sein de l’université de Tsukuba, Adel Bouhoula,  ancien directeur général du Centre National d’Informatique et actuellement professeur à l’École Supérieure des Communications de Tunis de l’Université de Carthage, lancera prochainement en Tunisie, un projet de conférence internationale sur l’intelligence artificielle et la sécurité des systèmes critiques.

Prévue en mars 2020,  cette conférence aura pour thème “utilisation des techniques d’intelligence artificielle et des méthodes formelles pour plus de sûreté et de sécurité des systèmes critiques”. Cette rencontre sera co-organisée par le laboratoire de recherche “Sécurité Numérique” de l’École Supérieure des Communications de Tunis de l’Université de Carthage et l’Université de Tsukuba au Japon.  Considérée comme étant l’une des plus prestigieuses universités au Japon,  cette dernière compte à son actif, trois prix Nobel.

L’organisation de cette manifestation permettra de valoriser davantage l’intelligence et la haute qualification des chercheurs tunisiens dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et réunir le plus grand nombre de compétences internationales dans ce domaine de pointe, afin de faciliter une synergie fructueuse entre elles et inciter à l’innovation technologique.

Depuis quelques années, des étudiants de la prestigieuse université japonaise effectuent régulièrement des stages en Tunisie et ce, dans le cadre de la coopération entre Tsukuba University et le laboratoire de recherche “Sécurité Numérique” de l’Université de Carthage.

De ce fait, un nouvel étudiant japonais de l’université de Tsukuba effectuera en 2019, un stage au sein du laboratoire de recherche« sécurité numérique » de l’Université de Carthage, sous la direction du Professeur Adel Bouhoula.

L’encadrement des étudiants japonais de l’Université de Tsukuba est effectué depuis plusieurs années par M. Bouhoula, à l’occasion de stages en Tunisie (des étudiants japonais en Master et en thèse de doctorat). Les résultats de ces recherches effectuées en Tunisie ont  été publiés dans des revues et des conférences scientifiques spécialisées et de renommée internationale.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer