l’émigration clandestine

Chiffres alarmants de l’émigration clandestine depuis la révolution

Le nombre d’émigrés clandestins tunisiens a été estimé entre 22 et 25 000, lors de la période 2011/2016, selon le Secrétaire d’Etat à la Migration Radhouane Ayara. Le gouvernement a pu réduire sensiblement ce flux( l’émigration clandestine ), qui reste toutefois élevé, depuis environ deux ans, grâce à la coopération des pays voisins. Selon Radhouane Ayara, la solution à ce fâcheux phénomène qui coûte la vie à des dizaines de Tunisiens chaque année est dépendante de la relation de confiance entre les jeunes et l’Etat, et ne peut être jugulé que par le rétablissement de cette confiance, par l’élaboration de stratégies pour la création d’emplois, ou encore par la promotion du développement régional et également par la facilitation de la migration organisée.

A ce propos, un projet visant à orienter les transferts de fonds des Tunisiens résidents à l’étranger vers l’investissement dans les régions de l’intérieur, sera prochainement soumis au conseil ministériel. Le Secrétaire d’Etat a par ailleurs ajouté que des tribunes similaires seront organisées avec les jeunes tunisiens en France, en Allemagne et en Italie.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer