Chute du dinar tunisien face aux devises : la Banque Centrale fait...

Chute du dinar tunisien face aux devises : la Banque Centrale fait face à la diminution des réserves en devise et l’importation excessive

0
PARTAGER

Selon le rapport de la Banque centrale de Tunisie sur les «développements économiques et monétaires» publié en mai 2017, « le dinar a enregistré une dépréciation moyenne de 7,5% contre l’euro et de 5,1% par rapport au dollar américain, sur le marché interbancaire entre le 1er et le 22 mai 2017, contre une dépréciation de seulement 0,6% (contre les deux devises l’euro et le dollar) un an plus tôt ».

Ainsi, des tensions importantes autour du taux de change ont été soulignées par la BCT depuis la seconde moitié d’avril 2017, entraînant la dépréciation du dinar. Selon Africanmanager.com, l’augmentation récente du déficit commercial et des importations du 1er au 20 mai 2017 ont amplifié les pressions exercées sur la valeur du dinar sur le marché interbancaire. .

Dans ce cadre, la BCT a noté, que la poursuite d’un taux élevé d’importations pourrait maintenir le taux de change du dinar sous tension, ce qui complique sa gestion sur le marché par le biais d’interventions étudiées.

De surcroît, les réserves ont devises qui étaient de 13,799 milliards de dinars fin de février 2017, sont actuellement de 12.3 milliards de dinars le 30 mai 2017, ne couvrant que 101 jours d’importation.

Pour faire face, la BCT œuvrera à atténuer les fluctuations excessives de la valeur du dinar, mobilisant les ressources en devises disponibles pour améliorer la liquidité sur le marché des changes.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire