Condoléances

Condoléances

1
PARTAGER

L’Association tunisienne des anciens ambassadeurs et consuls généraux a l’immense peine de faire part du décès ce lundi 20 novembre de l’ancien ambassadeur et ministre

Ismaïl Khelil

Ravi à l’affection des siens suite à une longue maladie à l’âge de 85 ans.
Après une licence de de droit qu’il obtient à Grenoble, en France il intègre le corps diplomatique. Il travaille en tant que secrétaire à l’ambassade de Tunisie à Rome puis en tant que conseiller à l’ambassade de Tunisie à Washington. Il devient ensuite ambassadeur de Tunisie, successivement à Londres, Bruxelles et Bonn. De retour à Tunis, il est nommé directeur de la coopération internationale au ministère des Affaires étrangères. Il dirige par ailleurs la compagnie aérienne Tunis-Air entre 1979 et 1980 puis intègre la Banque mondiale en tant que conseiller entre 1980 et 1982.
De retour en Tunisie, il est nommé conseiller diplomatique au ministère des Affaires étrangères, puis conseiller auprès du Premier ministre.
Il entre au gouvernement le 18 juin 1983 dans les fonctions de ministre du Plan, puis de ministre du Plan et des Finances jusqu’au 27 octobre 1987, date à laquelle, il est nommé gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, poste qu’il conserve jusqu’au 3 mars 1990. Il occupe alors brièvement la fonction de ministre des Affaires étrangères du 3 mars au 28 août 1990. Il devient ensuite ambassadeur de Tunisie aux États-Unis le 6 mars 1991.
En ces pénibles circonstances, l’ATAACG présente ses condoléances les plus émues à sa famille, à ses proches et à ses collègues implorant Allah Tout-Puissant de leur accorder consolation et réconfort et d’Accueillir le cher disparu dans sa Haute Miséricorde.

Commentaire

  1. Son excellence Si Ismail Khelil était un homme d’exception qui a marqué la diplomatie Tunisienne par son dévouement, sa grande compétence et ses nombreux talents. Il continuera a mériter le respect, la reconnaissance et la plus haute estime de la population, du gouvernement, du corps diplomatique et de tous ceux qu’il a croisé sur son long chemin
    Mohamed Farhat
    Canada

Laisser un Commentaire