CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’INVESTISSEMENT TUNIS, 29 ET 30 NOVEMBRE 2016

CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’INVESTISSEMENT TUNIS, 29 ET 30 NOVEMBRE 2016

0
PARTAGER

La Conférence Internationale d’appui au développement économique, social et durable de la Tunisie, TUNISIA 2020, compte réunir les décideurs internationaux politiques, les investisseurs et partenaires de la Tunisie les 29 et 30 novembre 2016 à Tunis.

Faisant face à des difficultés économiques, la Tunisie accueille la Conférence Internationale sur l’investissement « Tunisia 2020 », qui aura lieu à Tunis les 29 et 30 novembre 2016. Le pays sollicitera les bailleurs de fonds internationaux afin de financer ses grands projets. Comme on peut le lire sur le site officiel www.tunisia2020.com les objectifs majeurs de cette Conférence Internationale sont de « PRÉSENTER à la communauté internationale le Plan de Développement 2016-2020, les objectifs visés, les orientations choisies, les grands équilibres et les besoins de financement ; D’« EXPOSER le programme des réformes du Gouvernement Tunisien pour accélérer la mise à niveau de l’administration et des grandes entreprises publiques et améliorer l’attractivité de la Tunisie pour les opérateurs privés ; De « MOBILISER les fonds nécessaires au développement des grands projets d’infrastructures, notamment via les partenariats public-privé ; Et d’ « AIDER les investisseurs privés à identifier les secteurs et les filières à fort potentiel dans chacune des régions du pays. » 82 projets répartis sur 20 secteurs seront présentés aux investisseurs étrangers d’une valeur globale de 17,731 milliards d’euros, Selon une analyse préparée par « Targa Consult », cabinet de conseil spécialisé en intégration de systèmes, le secteur du transport sera le plus représenté avec 22 projets d’un coût global de 4,307 milliards d’euros .

Parmi ces projets, on peut citer la construction du port en eaux profondes d’Enfidha (880 millions d’euros), la construction de l’Autoroute Tunis-Kairouan-Sidi Bouzid-Kasserine et Gafsa (tronçon Tunis-Jelma) d’un coût global de 480 millions d’euros, la construction de routes express liant les gouvernorats de Kasserine, Gafsa et Sidi Bouzid à Sfax, Gabés et à l’autoroute A1 (480 millions d’euros), et l’extension de l’aéroport Tunis-Carthage (240 millions d’euros).

conference-tunisie20120-road-to-inclusion-economy-devlopment-tunisiaLe secteur du Développement régional sera représenté par quatre projets dont le financement global est de l’ordre de 2,6 milliards d’euros. Les secteurs de l’Energie, de l’Environnement et de l’Industrie seront également présents avec respectivement 7 projets (1,9 milliard d’euros), 8 projets (956 millions d’euros), et 3 projets (893 millions d’euros).

Concernant le secteur numérique, trois grands projets seront proposés pour un financement total de 2,7 milliards d’euros. Il s’agit des projets Tunisie Numérique (2,172 milliards d’euros), Smart Tunisia (500 millions d’euros), et Stratégie de développement de l’administration électronique (24 millions d’euros).

Par ailleurs, un projet de création d’hôpitaux spécialisés multidisciplinaires et universitaires d’un coût global de 444 millions d’euros sera exposé lors de cette Conférence. Les autres projets seront répartis comme suit : eau et assainissement (4 projets, 756 millions d’euros), logement, (2 projets, 541 millions d’euros), agriculture (12 projets, 471 millions d’euros), agroalimentaire (1 projet , 450 millions d’euros), éducation (3 projets, 372 millions d’euros) ; développement humain (1 projet, 370 millions d’euros) , logistique ( 2 projets, 360 millions d’euros), mines (1 projet, 200 millions d’euros), immobilier (2 projets, 130 millions d’euros), culture et tourisme ( 2 projets, 81 millions d’euros, sport (1 projet, 80 millions d’euros), administration (1 projet, 72 millions d’euros), genre (1 projet, 18 millions d’euros).

Mode de Financement: le financement des projets proposés sera réparti comme suit : – Public : 8,752 milliards d’euros (46 projets) – Public-privé : 5,976 milliards d’euros (16 projets) – Privé : 3 milliards d’euros (20 projets) La Conférence prévoit près de 1000 participants, avec 70 pays représentés, et une cinquantaine d’intervenants sur 2 jours, avec selon le programme la première journée consacrée aux thématiques de l’économie numérique, au tourisme et à l’éducation, et lors de la deuxième journée, les interventions porteront sur les secteurs automobile et aéronautique, l’industrie textile, la santé et l’industrie pharmaceutique, puis l’électricité et énergies renouvelables, l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire, et les questions de gestion de l’eau.

Prendront part à cette conférence des grands noms de la Finance et des entrepreneurs et hommes d’affaires, on peut citer par exemple le Vice-Président d’Alstom France, Philippe Delleur, le Directeur Général du fonds arabe pour le développement économique et social, Abdelatif Al-Hamad ou encore le Vice-Président de la Banque Mondiale pour la région MENA, Hafez Ghanem. Le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Fadhel Abdelkéfi, la ministre du tourisme Selma Elloumi-Rekik ainsi que la Présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui seront également présents.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire