Construction d’un centre d’écoute et d’orientation des migrants tunisiens à Sidi Bouzid

Le projet INTEGR’INI a été clôturé samedi, à Cebbala (gouvernorat de Sidi Bouzid). Cette action vise à installer un centre d’écoute et d’orientation des migrants tunisiens de retour. Cet établissement fera la jonction entre les Tunisiens de retour et les différentes structures d’appui, de manière à préserver leurs droits et à favoriser leur réinsertion.

Une conférence, intitulée : «vers une stratégie efficace pour le suivi des migrants tunisiens de retour », s’est tenue, à cette occasion, à l’initiative de l’association Smart Solutions pour la planification du développement et l’équilibre social. Des représentants de l’Office des tunisiens à l’étranger, des affaires sociales et du bureau de l’emploi, ainsi qu’une psychologue, un sociologue et plusieurs rapatriés étaient présents.

Cette initiative, qui s’est poursuivi durant 3 mois, vise la réinsertion sociale et la prise en charge psychologique des Tunisiens de retour, ainsi que leur accompagnement. INTEGR’INI a été mis en œuvre en collaboration avec l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) et financé par l’organisation Expertise France, dans les délégations de Cebbala (gouvernorat de Sidi Bouzid) et Sbeïtla (gouvernorat de Kasserine).

La rencontre a été axée sur l’approche sociologique dans le traitement de la situation des migrants tunisiens de retour, l’importance des soins de santé et le rôle des médias dans la promotion de leur cause.D’autres thèmes ont été abordés, notamment, le rôle des structures d’appui et de la société civile dans le suivi, l’accompagnement et l’orientation des migrants tunisiens de retour.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer