coopération économique

La coopération économique allemande consacre 1.7 milliard d’euros en projets de formations en Tunisie

«En visite en Tunisie les 10 et 11 octobre 2018, Gerd Müller, ministre allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) signera plusieurs accords et déclarations d’intention portant sur différents domaines économiques », selon un communiqué de l’ambassade d’Allemagne à Tunis.

Une enveloppe totale de 1,7 milliard d’euros a été consacrée à de multiples projets relevant de la coopération économique avec la Tunisie.

L’accord  sur « Le partenariat pour l’emploi »

Cette déclaration d’intention portera sur la création de 7450 emplois et la formation de 260 employés qualifiés dans le secteur automobile à l’horizon de 2020. Pas moins de trois fournisseurs automobiles allemands de l’industrie du câblage automobile sont installés depuis plusieurs années en Tunisie (Dräxlmaier, Leoni et Marquardt). Ces trois entreprises emploient actuellement  25 800 salariés.

«Solidaire emploi» pour les Tunisiens rapatriés

En outre, une déclaration d’intention sur le Partenariat « Solidaire emploi » sera  signée. Son objectif ? Favoriser l’intégration professionnelle des rapatriés en Tunisie et les personnes reconverties professionnellement par le CORP.

Un partenariat entre l’école d’industrie laitière de Thibar et l’Ecole professionnelle de laiterie de Kempten est également prévu. En vertu de ce futur accord, les deux entités  procéderont à un échange d’expertise, ainsi qu’à la constitution d’un réseau d’amélioration du secteur laitier en Tunisie.

Un soutient aux fédérations touristiques tunisiennes

Une autre déclaration d’intention vise cette fois à renforcer les capacités des fédérations touristiques tunisiennes et à la création d’une nouvelle culture touristique à caractère écologique et culturel. Elle s’inscrit dans le cadre du partenariat pour la réforme initié lors du plan Marshall avec l’Afrique.

Le renforcement du secteur de l’industrie textile

Cette déclaration d’intention soutiendra le secteur de l’industrie textile à travers la formation interentreprises du personnel des entreprises de textile à Bizerte. La création d’un centre de formation interentreprises à Bizerte est ainsi prévue.

La Fédération Tunisienne du Textile et de l’Habillement (FTTH) et l’Association allemande pour le développement des échanges internationaux du commerce de détail (AVE) proposeront des formations certifiées par la Chambre Internationale du Commerce en Allemagne (IHK).

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer