Photo : Gnet

Coronavirus : 25 guérisons en Tunisie

Un chiffre que les spécialistes jugent toutefois faible. Le rétablissement de seulement 25 personnes atteintes du nouveau coronavirus étant lié à la survie du virus dans le corps sur une longue période.

25 personnes atteintes par le Coronavirus se sont rétablies en #tunisiehttps://covid-19.tn/#covid19tn

Publiée par Covid-19 Tunisia sur Mardi 7 avril 2020

La directrice générale de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alya, a déclaré aujourd’hui mercredi que la guérison de seulement 25 victimes du Covid-19, dont le nombre de contaminations s’élève à 623 en Tunisie, est principalement liée à la survie du virus dans le corps sur une longue période.

623 cas de coronavirus ont été enregistrés en Tunisie.https://covid-19.tn#covid19tn

Publiée par Covid-19 Tunisia sur Mercredi 8 avril 2020

Mme Ben Alaya, spécialiste d’épidémiologie et de prévention des maladies cardiovasculaires, a déclaré lors d’une audition par le Comité de la santé au sein de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) que le temps de rétablissement des personnes infectées est long, rappelant que le nombre de personnes guéries dans le monde est de 308 000 sur un total de 1,5 million de cas contaminés par le nouveau coronavirus.

Le sud du pays est le plus touché

« Le taux de contamination le plus élevé a été enregistré dans les gouvernorats du sud du pays avec une moyenne de 7 cas pour 100 000 habitants », a-t-elle encore précisé. Elle a ainsi rappelé que le ministre de la Santé appelait plus que jamais à la nécessité de respecter les mesures générales de confinement pour sensibiliser les citoyens aux dangers de la propagation du virus.

Publiée par ‎Ministère de la santé وزارة الصحة‎ sur Mercredi 8 avril 2020

En effet, dans un communiqué publié ce matin par le ministère tunisien de la Santé, celui-ci rappelle que « l’évaluation actuelle du risque d’extension communautaire est très élevé et dépend largement de l’application des mesures de prévention : dépistages ciblés, auto-isolement et confinement ».

Par ailleurs, jusqu’au 18 mars 2020, le nombre de cas « importés » restait supérieur au nombre de contaminations locales. Mais une inversion de la tendance (contaminations locales VERSUS cas importés) est devenue manifeste à partir du 21 mars, témoignant ainsi de l’apparition d’une « transmission horizontale », souligne aussi le ministère. La courbe représentant les cas cumulés montre une tendance à la hausse qui s’est accélérée à partir du 21 mars.

N.B.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer