Hans Kluge. Photo : @UNGeneva / Twitter

Coronavirus : l’OMS se dit inquiète d’un rebond du nombre de cas en Europe

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur la recrudescence de l’épidémie en Europe, qui enregistre quotidiennement près de 20 000 nouveaux cas et plus de 700 morts dus au Covid-19.

Le nombre de cas de nouveau coronavirus grimpe de nouveau en Europe, a prévenu jeudi 25 juin l’OMS, qui alerte sur l’état, déjà sous pression, des systèmes de santé, surtout si cette recrudescence post-confinement était amenée à échapper à la maîtrise des responsables politiques et de la santé.

« La semaine dernière, l’Europe a connu une augmentation du nombre de cas hebdomadaires pour la première fois depuis des mois. Trente pays ont vu augmenter le nombre de nouveaux cas cumulés au cours des deux dernières semaines », a déclaré le directeur de la branche Europe de l’OMS, Hans Kluge, lors d’une conférence de presse. Selon l’organisation mondiale, l’Europe enregistre quotidiennement près de 20 000 nouveaux cas et plus de 700 décès. « Pendant des semaines, j’ai parlé du risque de résurgence alors que les pays ajustaient leurs mesures. Dans plusieurs pays d’Europe, ce risque est devenu une réalité », a également prévenu Hans Kluge.

Les systèmes de santé risquent d’être « au bord du gouffre »

« Dans onze de ces pays, l’accélération de la transmission a entraîné une recrudescence très importante qui, si elle n’est pas maîtrisée, poussera les systèmes de santé au bord du gouffre une fois de plus en Europe », a-t-il poursuivi.

La branche Europe de l’OMS qui s’étend de l’Atlantique au Pacifique et comprend 53 pays compte plus de 2,5 millions de cas de contamination officiellement enregistrés. M. Kluge a salué la réaction « rapide » de pays comme la Pologne, l’Allemagne, l’Espagne et Israël face à la flambée de nouveaux cas survenue dans « les écoles, les mines de charbon et les milieux de production alimentaire » ces dernières semaines. « Lorsque de nouveaux groupes de cas sont apparus, ils ont été contrôlés par des interventions rapides et ciblées », a-t-il dit.

L’Allemagne a en outre annoncé mardi pour la première fois un reconfinement à l’échelle locale qui concerne plus de 600 000 personnes en raison de « l’apparition d’un important foyer de contamination parti du plus grand abattoir d’Europe, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans l’ouest du pays ».

L’Agence européenne des médicaments recommande l’autorisation du remdesivir

Pour ce qui est des traitements possibles, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé jeudi l’autorisation d’une « mise sur le marché conditionnelle » de l’antiviral remdesivir au sein de l’Union européenne pour les patients atteints du Covid-19.

« Le remdesivir est le premier médicament contre le Covid-19 à être recommandé pour autorisation dans l’UE », a indiqué dans un communiqué l’agence basée à La Haye. L’agence a indiqué que recommandation « doit maintenant être approuvée ou non par la Commission européenne d’ici la semaine prochaine ».

Initialement développé contre la fièvre hémorragique Ebola, le remdesivir du laboratoire américain Gilead constitue la première thérapie à avoir démontré une certaine efficacité chez les patients hospitalisés en raison d’une infection au Covid-19 dans un essai clinique de taille significative, même si l’effet est considéré comme modeste. Une étude de l’EMA a démontré que les patients atteints du Covid-19 et traités avec du remdesivir se rétablissaient en moyenne quatre jours plus vite que les autres malades, rappelle le journal français Le Monde.

N.B., avec AFP et Le Monde

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer