Coronavirus : mobilisation massive de la société civile et du gouvernement

La lutte contre le coronavirus, qui se propage progressivement en Tunisie, continue sans relâche. Plusieurs initiatives visant à venir en aide aux malades et dans le même temps à freiner la propagation du virus ont ainsi été mises en place par la société civile et par des partenariats public-privé d’autre part.

Ce lundi 23 mars, la directrice de l’observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Insaf Ben Alaya, a alerté la presse sur l’évolution de la propagation du nouveau coronavirus en Tunisie suite à l’enregistrement de dizaines de contaminations, le bilan étant passé de 75 cas à 89 cas. Et jusqu’ici, trois personnes sont décédées des suites des lourds symptômes du Covid-19. Mais la spécialisté a surtout fait valoir que le nombre de cas confirmés pourrait être beaucoup plus important que ce que révèle le bilan officiel enregistré.

Mobilisation des citoyens et des scientifiques

Dans ce contexte, une initiative nationale a été lancée dimanche pour mobiliser les moyens et les talents du secteur de la recherche scientifique afin de trouver des solutions pratiques, innovantes et rapides pour soutenir les efforts nationaux de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus en Tunisie.

Cette initiative, lancée à l’issue d’une réunion entre les ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la Santé, de l’Industrie et des PME et des Technologies de la communication et de la transition numérique, consiste à mettre en place un dispositif permettant une meilleure coordination entre le gouvernement et les autres secteurs concernés.

Afin d’encourager la recherche scientifique innovante, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a ainsi annoncé dans un communiqué publié aujourd’hui l’ouverture d’une demande de candidatures pour « financer des projets de valorisation de la recherche participative liés au virus Corona ». Il s’agit de financer des projets proposés par des établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche scientifique et par des centres de recherche ou des complexes de recherche en partenariat les institutions économiques et les secteurs de la santé, de la technologie et de l’industrie pour trouver des traitements, développer des vaccins, fabriquer des dispositifs médicaux, développer des applications numériques et tirer le meilleur parti des techniques d’intelligence artificielle dans la lutte contre le coronavirus.

Lors de la même réunion, tenue en présence du directeur général du Fonds de dépôt et de consignation, a été décidée la mise en place de fonds importants qui seront alloués pour la réalisation du premier lot de projets dans le cadre du partenariat public-privé.

Mobilisation de la société civile

« Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, le ministère en charge des relations avec la société civile, des Instances constitutionnelles et des Droits de l’homme mettra à disposition de la société civile des lignes vertes pour orienter les initiatives et la distribution de l’aide » et consolider la coordination avec les autorités locales, a annoncé le Centre Ifeda pour les associations sur son site Web. La structure a ainsi lancé un appel au volontariat pour « assurer des shifts de trois heures sur cette ligne verte ». Le centre a décidé de regroupes des volontaires suite au constat alarmant d’un accroissement « spectaculaire » du nombre d’appels reçus par le 190 et provenant des quatre coins du pays. « La charge de travail reposant sur les services d’urgence ne cesse de croître », a également alerté le centre, qui propose ainsi d’accroître les capacités de réponse aux citoyens en mobilisant des volontaires auxquels une formation spécifique sera délivrée.

Sur les réseaux sociaux, les internautes se mobilisent et regroupent leurs efforts en vue d’apporter éclairages et propositions d’aide dans le cadre de la prévention de la propagation du virus. Un groupe créé sur le réseau social Facebook, « Bénévoles contre le coronavirus », a moi déjà réuni plus 110 000 membres. Il a été lancé pour regrouper les initiatives visant surtout à délivrer des informations sur la situation sanitaire qui a résulté de la propagation du coronavirus.

Déploiement de l’armée pour faire respecter le confinement

De son côté, l’armée compte assurer le respect des mesures sanitaires de sécurité prises contre le coronavirus, pour inciter « les citoyens à rester chez eux » et « éviter les rassemblements et déplacements injustifiés », comme l’a indiqué la présidence de la république.

بأمر من رئيس الجمهورية قيس سعيد القائد الأعلى للقوات المسلحة، سيتم نشر عدد أكبر من القوات العسكرية في كامل تراب…

Publiée par ‎Présidence Tunisie رئاسة الجمهورية التونسية‎ sur Lundi 23 mars 2020

Sur ordre du Président de la République Kaïs Saïed, « un plus grand nombre de forces militaires sera déployé sur l’ensemble du territoire de la République tunisienne avec l’intensification des patrouilles et la mise en place de points de sécurité et militaires en tous lieux », indiqué un communiqué de la présidence de la république. Celle-ci indique que ces mesures ont été prises « dans le but de maintenir la sécurité et d’exhorter les citoyens à rester chez eux et à respecter les mesures prises pour éviter les rassemblements et mouvements injustifiés ».

N.B.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer