Daesh paye jusqu’à 2 000 dollars pour le transport d’enfants radicalisés en...

Daesh paye jusqu’à 2 000 dollars pour le transport d’enfants radicalisés en Europe

0
PARTAGER

La fondation britannique Quilliam, think tank se concentrant sur la lutte contre les extrémismes, notamment l’extrémisme islamiste, lance l’alerte au sujet des manœuvres de Daesh s’adaptant à la situation qui évolue continuellement. En effet, compte tenu du manque de nouveaux adhérents, les recruteurs de Daesh ont consenti à payer environ 2 000 dollars aux trafiquants d’êtres humains dans le cas où ils les aideraient à recruter des enfants directement au sein des camps de migrants. Les premiers cas ont été déjà répertoriés dans des camps en Jordanie et au Liban.
Les enfants, parfois seuls, arrivés sans familles, sont des proies faciles pour les terroristes et leurs agents recruteurs. D’après les révélations de la fondation britannique, les trafiquants leur offrent à manger et la promesse de les accompagner en Europe gratuitement s’ils acceptent d’adhérer à Daesh.
Selon les chiffres de la fondation et d’autres sources, il y aurait près de 88 000 enfants sans parents qui se trouvent sur le territoire européen de l’Union. Au moins 853 d’entre eux ont déjà été arrêtés, soupçonnés d’être liés au groupe terroriste.
«Les enfants sans parents sont les plus vulnérables à la radicalisation s’ils sont séparés de leurs parents qui restent dans leur pays d’origine. Il est évident que les groupes terroristes visent les enfants lors de leur recrutement», soulève le rapport de Quilliam.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire