DE L’APPARTENANCE A DES ALLIANCES MILITAIRES

DE L’APPARTENANCE A DES ALLIANCES MILITAIRES

0
PARTAGER

En l’espace de quelques semaines, la Tunisie a intégré deux alliances militaires, l’une dirigée par les Etats Unis d’Amérique engagée dans une lutte contre Daech et les autres groupes terroristes en Irak et en Syrie, l’autre dite « islamique », destinée à s’opposer à des mouvements terroristes non identifiés pour la direction de laquelle le Royaume d’Arabie Saoudite s’est autoproclamée chef de file. Par delà le mérite ou non d’intégrer en même temps deux alliances ayant des objectifs et des composantes pratiquement identiques, cette décision, qui a été différemment interprétée, mérite aujourd’hui un débat réfléchi tant il est vrai que dans une démocratie comme la nôtre les questions de politique étrangère ne doivent plus être au-dessus d’un examen public attentif bien que respectant la nature particulière de cette activité :

Les deux alliances en question se sont certes formées sans traités internationaux en précisant les objectifs et les limites géographiques ainsi que les droits et obligations des membres. Elles ne peuvent donc pas être considérées comme des organisations de défense légalement constituées en droit international. Que la Tunisie s’y associe sans se sentir tenue de remplir auparavant les conditions de ratification prévues par sa Constitution n’est donc pas anormal .De surcroît, nos responsables, en affirmant qu’il s’agit d’une appartenance politique plus que militaire, n’ont pas tout à fait tort. Par ailleurs, personne ne peut contester à nos dirigeants leur souci de promouvoir par tous les moyens les intérêts de la Tunisie dont celui de la munir du maximum d’outils possibles pour lutter contre le terrorisme dont nous ressentons déjà les effets et qui frappe à notre porte avec encore plus d’insistance. Il n’en reste pas moins que la décision de se joindre à ces deux groupements, d’une manière presque concomitante, est sujet d’interrogations à la fois sur la forme et sur le fond :

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire