اللجنة العليا التونسية الموريتانية

DE L’APPARTENANCE A DES ALLIANCES MILITAIRES

–Quant à la justification économique insinuée, sinon ouvertement déclarée, de notre adhésion à ces deux alliances, elle n’est pas évidente et les jours qui ont suivi les annonces le prouvent amplement, car les acteurs majeurs ont leurs propres difficultés économiques et leurs propres priorités qui ne coïncident pas nécessairement avec les nôtres. En même temps, il est permis de se demander si notre adhésion aux deux alliances ne risque pas de nous faire perdre des opportunités de coopération économique et touristique avec des pays se trouvant dans l’autre camp, surtout la Fédération de Russie et la République d’Iran, opportunités devenues visibles au cours des semaines et des mois passés et aujourd’hui peut être sérieusement compromises.
Les responsables actuels de la politique étrangère de la Tunisie aiment rappeler –à juste titre- les grands principes de la politique étrangère bourguibienne en affirmant vouloir s’en prévaloir. Le leader Bourguiba qui ne cachait pas son amitié avec les Etats Unis d’Amérique et avec les souverains saoudiens d’alors n’est jamais entré-même dans les moments les plus difficiles de notre histoire- dans une alliance militaire avec eux et n’a jamais laissé ses affinités avec le monde libre et l’Islam modéré altérer-ou donner l’impression d’altérer- ses relations avec la Russie communiste ni avec l’Iran chiite. Il a même fait entrer la Tunisie dans le Mouvement des Non-alignés dont elle est d’ailleurs toujours membre….
Rejoindre des alliances, surtout militaires, est une décision si sérieuse qu’elle ne doit être prise qu’en tant que dernier recours et après de longues concertations à l’intérieur et avec le voisinage immédiat et en respectant les constantes de notre politique étrangère. Il faut espérer que le dernier remaniement ministériel, en apportant plus de cohérence dans la conduite de notre politique étrangère, donnera également la réponse adéquate aux interrogations résumées ci-dessus.
A.H.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer