Décès de Smaïl Hamdani, ancien premier ministre algérien

Décès de Smaïl Hamdani, ancien premier ministre algérien

0
PARTAGER

L’ancien premier ministre algérien d’avril à décembre 1999 et diplomate Smaïl Hamdani est décédé dans la nuit du lundi au mardi 7 février selon l’agence algérienne Algérie Presse Service, APS.

Il y a quelques années, lors des consultations menées par le président Bouteflika dans l’élaboration d’une nouvelle constitution, Smaïl Hamdani défendait en 2011 un système plus transparent en plaidant une loi sur les conflits d’intérêts entre les politiques et les forces de l’argent. Il a également plaidé pour un régime politique dont le pouvoir est moins absolu qui serait mixte à savoir mi présidentiel, mi parlementaire.

L’ancien premier ministre a par ailleurs débuté sa carrière politique comme conseiller juridique du ministre de l’information avant d’être nommé dans plusieurs postes au sein du ministère des Affaires étrangères. Il a aussi connu un passage au secrétariat général du gouvernement.

Entre 1983 et 1993, Smaïl Hamdani fut ambassadeur, respectivement à au Suède, en Espagne, puis à Paris où il représenta la diplomatie algérienne de 1989 jusqu’à 1993.

Ses collaborateurs se souviennent de lui comme un homme toujours prêt à défendre ses ministres comme ce fut le cas du ministre de la Culture que le président Bouteflika voulait limoger en juin 1999. Il quitta d’ailleurs le gouvernement au mois de décembre de la même année pour se consacrer à des recherches académiques à l’Ecole nationale d’Administration, ENA.

 

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire