Kasserine
Facebook.com/Cite de la culture tunisie.

Découvrez les trésors patrimoniaux de la ville de Kasserine

La ville de Kasserine offrira le vendredi 1er février aux visiteurs à la Cité de la culture, les traces des vestiges d’une gloire incontestée au fil des siècles avec son capitole, son théâtre, ses nombreuses maisons, son église paléochrétienne, son fort byzantin et ses mausolées, des Flavii et des Petronii rapporte une dépêche TAP.

L’antique Ciluim, où un arc de triomphe fut bâti en l’honneur de l’empereur romain Septime Sévère, cette prestigieuse ville offrira autant de témoignages de son importance stratégique pendant la période romaine, Byzantine et arabo musulmane. Des vestiges, jalousement préservés par ses enfants, conscients du rôle que cette région a joué à travers les époques en tant que carrefour et lieu d’échange.

Kasserine, lieu de prédilection de Saint Augustin au Vème siècle est la terre bénie des Fellagas qui ont combattu la colonisation avec vaillance et bravoure en léguant à leurs descendants un pays libre et libéré. Kasserine c’est le Mont Chambi, Samama, et tant d’autres lieux où les boucliers d’acier sont levés contre le terrorisme, c’est Thala, El Ayoun, Ezzouhour, Fériana, Foussana, Haïdra, Hassi El Ferid, Jedelienne , Majel Bel Abbès, Sbeïtla, Sbiba des délégations où les hommes et les femmes perpétuent sans relâche l’œuvre des pionniers en rajoutant à leur tour de nouvelles pierres à l’édifice. Kasserine, c’est la région des fiers travailleurs qui récoltent chaque jour cette plante nourricière qu’est l’alpha pour que d’autres travailleurs la transforment en papier, c’est aussi la région de l’arboriculture, de l’huile d’olive, de l’argile, du marbre et de tant d’autres richesse insoupçonnées.

Selon la même source, la Cité de la culture ouvrira vendredi 1er février 2019 à partir de 15h00, tous ses espaces pour accueillir cette région dans le cadre des  » Journées des régions : Les Cités des arts à la Cité de la culture « , un grand évènement au cours duquel Kasserine affichera ses trésors patrimoniaux matériels et immatériels au grand public de la Cité dans une ambiance d’échange et de partage.

Par ailleurs, Kasserine présentera ses créations éditoriales et proposera des dédicaces des derniers ouvrages de ses enfants dont Faouzia Aloui, Mohamed Hizi, Borhane Yahiaoui…

Sur les lieux des théâtres de la Cité, Kasserine présentera une joute poétique et un spectacle musical intitulé  » Quand chantent les montagnes  » du Centre culturel des arts et métiers de Samama.

A partir de 16h00, trois pièces de théâtre seront présentées au Théâtre des Jeunes Créateurs :  » Carthage  » un monologue de Ghofrane Salhi,  » Lever de soleil  » de l’Association théâtrale municipale de Feriana et  » Bloc 74  » du Centre international des arts contemporains de Kasserine.

Le public de la Cité aura rendez-vous à 18h00 au théâtre des Régions, avec des spectacles de musique avec la participation de Mahrez Abid suivis d’un spectacle de la troupe  » Clop 88 « et  » Al Alia  » une opérette de l’association  » la 7ème dimension de Kasserine.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer