Staffan de Mistura

Démission de Staffan de Mistura, émissaire de l’ONU pour la Syrie

L’émissaire de l’ONU pour la Syrie Staffan de Mistura a annoncé mercredi, au Conseil de sécurité, qu’il quitterait fin novembre ses fonctions “pour raisons personnelles”. Cette décision intervient  après plus de quatre ans d’une mission qui le conduira la semaine prochaine, pour la dernière fois, à Damas.

L’annonce du départ de l’émissaire de 71 ans n’est pas une surprise. Cela fait déjà des mois que le diplomate italo-suédois avait indiqué vouloir quitter ses fonctions au secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. Selon plusieurs diplomates, ce dernier est engagé dans la recherche active d’un successeur depuis l’été.

Depuis le début du conflit en 2011, deux autres émissaires (l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan et l’ex-ministre algérien des Affaires étrangères Lakhdar Brahimi) avaient déjà jeté l’éponge devant la difficulté de la tâche qui leur était imposée : Promouvoir une solution pacifique à la crise syrienne…

Staffan de Mistura a déclaré à des journalistes que cette décision relevait de “raisons familiales”. “Ce n’est pas une question de santé”, a-t-il précisé dans un sourire, assurant tout de  même “ne pas être fatigué” après sa longue médiation…

Staffan de Mistura a annoncé qu’il se rendrait la semaine prochaine à Damas, à l’invitation des autorités syriennes, pour évoquer la formation d’un comité constitutionnel chargé d’élaborer une nouvelle Constitution pour la Syrie.

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer