Des hommes d’affaires tunisiens rencontrent leurs homologues français à Marseille dans le...

Des hommes d’affaires tunisiens rencontrent leurs homologues français à Marseille dans le cadre d’un networking

0
PARTAGER

Mardi le 4 avril 2017, une délégation d’hommes d’affaires tunisiens présidée par Zohra Driss, présidente du comité des chefs d’entreprises Tunisie-France ont rencontré leurs homologues marseillais à la Villa Méditerranée.
Cette rencontre networking vise le renforcement d’une collaboration tuniso-marseillaise dans divers secteurs économiques, à l’occasion de la présentation du nouveau code des investissements et de climat des affaires en Tunisie.
En effet, tout comme les hommes d’affaires tunisiens, les entrepreneurs régionaux basés à Marseille Provence cherchent à élargir leurs horizons et tirer profit du nouveau code des investissements tunisiens et les avantages qu’il offre aux deux parties.
Selon le site Gomet, le consul général de Tunisie était également présent à la rencontre, et il a expliqué, en s’appuyant sur des références contenues dans le guide Osez l’export, les enjeux économiques d’un partenariat économique tuniso-marseillais. Selon lui, la conférence est un premier pas susceptible de fixer les opportunités économiques pour les entreprises de Marseille Paca et devraient aboutir à des coopérations locales solides. Pour Naceur Essid « La France est le premier partenaire économique pour la Tunisie, c’est également le premier investisseur, il y a donc des secteurs qui peuvent être développés ».
Par ailleurs, le consul général tunisien a loué les efforts de Finances et Conseil Méditerranée, qualifié de « partenaire important pour la Tunisie », qui a édité l’ouvrage Osez l’export tout en menant l’initiative qui a conduit à l’organisation du forum tuniso-marseillais.
En ce qui concerne les participants tunisiens, il est à constater qu’ils investissent dans des secteurs très variés tels la plasturgie, les énergies renouvelables, l’agroalimentaire et l’électronique. La présidente de la délégation, Zohra Driss, (présidente du comité des chefs d’entreprises Tunisie-France de l’UTICA), a veillé à mettre en valeur le potentiel du partenariat et les bénéfices possibles, en insistant sur la nécessité de profiter de la proximité géographique entre la Tunisie et la région marseillaise.
De son côté, Essid a mis l’accent sur les liens historiques entre la Tunisie et la France et les opportunités possibles en ces termes : « C’est l’occasion pour les chefs d’entreprises de discuter avec les partenaires français des possibilités de coopérations et de partenariats permettant ainsi de redonner un nouvel élan. Il faut, à mon sens, un peu plus d’initiatives et d’audace pour nos partenaires tunisiens qui vont investir dans d’autres pays d’Afrique, oubliant parfois que la France est une passerelle très importante. Il y a peu d’entreprises tunisiennes travaillant entre la France et la Tunisie d’ailleurs. Nous souhaitons qu’elles s’impliquent davantage parce qu’il y a réellement des opportunités ».

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire