Editorial : Pour une diplomatie performante

Editorial : Pour une diplomatie performante

0
PARTAGER

Reprenant quelques évocations relatives à certains problèmes qui ont jalonnés la marche de la diplomatie tunisienne jusqu’à ce jour et ne s’intéressant qu’à l’avenir de la Diplomatie Tunisienne nous lançons un appel pour que cette profession ne soit plus jamais soumise à des intérêts autres que ceux de la nation et que plus jamais ceux qui ont choisi cette carrière difficile mais exaltante et patriotique ne soient plus astreints à  accepter des passe-droits.

Evitons de faire comme certains pays où un grand nombre d’Ambassadeurs sont nommés parce que c’est des amis politiques ou de généreux donateurs (autant être chez les Républicains que chez les démocrates). Certes il y a eu le respect de la règle des « 70-30 ».

La Tunisie, pays initiateur de phénomène de la démocratisation du monde arabe peut se prévaloir d’être le lien agile entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie et tracer son chemin dans cet environnement économique de plus en plus mondialisé.

La Tunisie bénéficie de plusieurs atouts géopolitiques, économiques et culturels :

  • Une position géographique au centre des 3 blocs cités.
  • Un mixage de cultures, un islam modéré et une ouverture à l’international.
  • Une qualité certaine de ses ressources humaines

La Tunisie doit capitaliser sur cette image en mettant en place une stratégie en matière de diplomatie économique. En effet, il ne fait aucun doute aujourd’hui que l’économie est devenue l’un des champs majeurs de l’activité diplomatique.

Et la nouvelle approche doit concilier l’économie et la diplomatie à travers la mise en place d’un réseau au sein des représentations diplomatiques tunisiennes dans le monde entier.

Nous croyons savoir que c’est la direction que se sont choisis nos responsables actuels.

Ce réseau accomplira les principales missions suivantes:

  • Promouvoir « la marque Tunisie » pour drainer les IDE et stimuler le tourisme.
  • Accompagner les entreprises tunisiennes dans leur démarche à l’export, selon leurs besoins et leur profil, depuis le diagnostic export complet jusqu’à l’exécution des projets sur les marchés étrangers.
  • Tisser des partenariats entre les entreprises tunisiennes et étrangères pour échanger les expériences en matière de Recherche et Développement, de formation professionnelle…
  • Encourager les entreprises étrangères à s’installer en Tunisie et faciliter leur implantation en simplifiant les tâches administratives.

Cela passe aussi par la mise en place d’un système de gouvernance et de fixation des objectifs de performance au sein des départements économiques des représentations diplomatique tunisienne.

La Tunisie post-révolution fait face à plusieurs transformations profondes, des défis majeurs  et des projets structurants. La mise en place d’une véritable stratégie en matière de diplomatie économique constitue l’un de ces défis majeurs. Ce projet est à la fois nécessaire et urgent à mettre en place pour promouvoir l’investissement étranger et l’exportation de nos entreprises qui constituent les 2 principaux moteurs pour la croissance et la prospérité de notre cher pays.

 

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire