ARP

Examen des candidatures pour l’Instance de lutte contre la corruption à l’ARP

Les dossiers de candidature pour l’Instance de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption dans la catégorie information et communication seront examinés le jeudi 3 janvier, par la Commission électorale de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), selon un communiqué TAP.

A noter qu’aucun nom n’a été retenu dans la liste préliminaire des candidatures dans cette catégorie, car ne répondant pas aux critères requis.

«L’ARP avait publié le 7 décembre, sur son site officiel la décision de son président relative à la réouverture des candidatures pour le conseil l’instance dans la catégorie  » spécialiste en information et communication « , et ce, à l’issue de la publication de cette décision dans le Journal Officiel de la République Tunisienne le 4 décembre 2018» toujours selon la même source.

La Commission électorale de l’ARP avait examiné le 21 novembre 2018 les procédures concernant le parachèvement de la mise en place de l’Instance de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. La loi portant création de cette instance constitutionnelle a été adoptée par le parlement le 19 juillet 2017.

Le 14 novembre 2018, le parlement avait publié sur son site internet la liste définitive des candidats retenus pour intégrer l’instance de la bonne gouvernance selon un classement préférentiel, et ce à l’issue de la fin des travaux de la commission électorale concernant l’instauration de l’instance, le 9 novembre 2018.

Selon la loi portant création de l’Instance de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, celle-ci est composée de neuf membres.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer