patrimoine tunisien

France 24 à la rencontre des sauveteurs du patrimoine tunisien

Des ksours de Tataouine au site archéologique de Dougga à Béja, en passant par la médina de Tunis : un magnifique patrimoine tunisien mais qui demeure en péril,  selon l’émission mensuelle «Ligne directe» diffusée par France 24, du journaliste Derek Thomson.

Omar Ghrab, membre d’une association de sauvegarde du patrimoine à Ghomrassen, dans le gouvernorat de Tataouine, dans le sud du pays se bat pour préserver les ksour, ces greniers  de stockage utilisés pendant des siècles par les tribus nomades afin de protéger leurs marchandises et leurs biens des razzias et autres dangers.

A la découverte également des plus belles maisons d’hôtes de la médina de Tunis, dont la plupart, d’anciens bâtiments historiques restaurés, permettent aux artisans locaux d’exposer leurs produits artisanaux.  Le journaliste y rencontre Leila Ben Gacem  qui a quitté le monde de l’entreprise pour restaurer une maison historique. Il s’agit d’une entreprise sociale destinée à gagner de l’argent pour aider la communauté qui l’entoure (micro entrepreneurs,  travailleurs qualifiés…).

Derek Thomson s’est rendu également à Dougga, l’un des sites romains les plus importants d’Afrique du nord. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce site archéologique recèle des vestiges et de monuments à la taille imposante à l’instar de son théâtre, son capitole et ses temples dédiés jadis, aux divinités romaines.

S.N

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer