GitHub indique que 80 % de sa croissance provient de pays en voie de développement comme la Tunisie

Les pays en développement, dont la Tunisie, jouent un rôle important dans la croissance de la plateforme Github.

GitHub, entreprise de développement logiciel, est utilisé par plus de 10 millions d’utilisateurs depuis son acquisition par Microsoft en 2018 pour 7,5 milliards de dollars. Les développeurs qui vivent dans les pays en développement ont été les principaux contributeurs à cette croissance, et les référentiels les plus populaires tournent autour de la science des données et de l’apprentissage automatique.

GitHub a publié son rapport annuel « State of the Octoverse », qui examine les référentiels de code et décrit les tendances générales en matière de développement de logiciels. Cette société détenue par Microsoft est actuellement utilisée par plus de 40 millions de développeurs dans le monde, dont la plupart se trouvent en dehors des Etats-Unis, lit-on dans le rapport.

Augmentation de l’activité dans des pays comme la Tunisie

Fait intéressant, explique le magazine Techspot, une part importante de toutes les contributions a été apportée par des développeurs résidant en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie orientale. Les pays africains tels que le Kenya, la Tunisie, le Maroc et le Nigeria ont enregistré une augmentation de l’activité de 40 % supérieure à celle de tout autre continent. Au cours des dernières années, les développeurs du monde entier ont créé plus de 44 millions de nouveaux référentiels, s’ajoutant au cap des 100 millions atteint l’an dernier.

A noter qu’en Tunisie, les étudiants de la première école de coding GoMyCode, partenaire de Github Campus, recevront des kits éducatifs de Github avec des accès aux meilleurs outils de développement, comme l’indique ce Tweet de GoMyCode.

https://twitter.com/gomycode/status/1190342823347998721

« Malheureusement pour certains, GitHub a dû appliquer les restrictions commerciales imposées par les Etats-Unis aux promoteurs en Iran, en Syrie, à Cuba, en Corée du Nord et en Crimée, ce qui limite considérablement leur accès à des fonctionnalités autres que les fonctionnalités les plus élémentaires du service », indique Techspot.

Plusieurs employés ont toutefois quitté l’entreprise

Un an après son acquisition par Microsoft, la société a « encore du mal à tenir sa promesse de conserver sa philosophie de base », analyse le site spécialisé. Certains employés ont quitté l’entreprise après avoir protesté contre son accord de licence avec ICE (Immigration & Customs Enforcement), l’organisme controversé du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis, chargé d’arrêter et de déporter des immigrants illégaux.

GitHub a également récemment empêché les utilisateurs espagnols d’accéder à une application d’aide aux manifestants de l’indépendance catalane, comme l’a indiqué BBC. En effet, GitHub fournit un hébergement aux développeurs de logiciels et permet aux codeurs de collaborer les uns avec les autres. Tsunami Democràtic, le groupe de protestation catalan prônant l’indépendance de la Catalogne, avait utilisé GitHub pour développer des outils de coordination des actions de protestation, notamment une application de communication cryptée.

Depuis, Github a reçu d’autres demandes de retrait de la Russie et de la Chine. Cela suit la même tendance que d’autres grandes entreprises comme Apple, qui a également bloqué une application permettant d’aider les manifestants de Hong Kong et une application de nouvelles couvrant largement le phénomène.

Avec Techspot

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer