Hausse prometteuse des Investissements Directs Etrangers enregistrés à la fin du mois...

Hausse prometteuse des Investissements Directs Etrangers enregistrés à la fin du mois de juillet en Tunisie.

0
PARTAGER

Vers la fin du mois de juillet, les investissements étrangers ont enregistré une hausse prometteuse de 6.66% par rapport à la même période de l’année 2016 d’après le dernier rapport de la FIPA (l’Agence de promotion de l’investissement extérieur).
La totalité de ces investissements a atteint 1,157 milliard de dinars. Ils n’étaient que de 1,085 milliard durant la même période en 2016. Ces derniers sont principalement composés d’Investissements Directs Etrangers (IDE) et d’Investissements en Portefeuille (IP). Les premiers ont été estimés à 1.103 milliard enregistrant une hausse de plus de 5%. Les seconds sont passés de 35,1 millions à 54 millions de dinars.
Avec une croissance de 2% au premier trimestre et de 1.8% au deuxième trimestre de l’année en cours (contre 1.1% fin 2016), les investissements étrangers ont suivi le rythme réalisant une progression visible.
L’année 2016 était particulièrement difficile avec des chiffres en baisse. Rappelons que les IP ont baissé de 86% et les IDE de 3,02%. Au total, la baisse enregistrée en 2016 était de 18,5%. En 2017, l’amélioration s’est manifestée via une hausse de 5,08% et 54% des IDE et des IP.
Les secteurs les plus concernés par les IDE sont ceux de l’Energie, de l’Industrie, des Services et de l’Agriculture, à des degrés différents. A la fin du mois de juillet de l’année en cours, les IDE dans les secteurs de l’Energie et de l’Industrie représentent 92,3% du total des Investissements Directs Etrangers. Ils sont de 545,1 millions de dinars pour le secteur de l’Energie et 473,5 pour celui de l’industrie.
Par ailleurs, la part du secteur des services était de 81.2 millions de dinars (soit 7.36% des IDE) et celle de l’Agriculture a été évaluée à seulement 3.9 millions de dinars.
Notons enfin que la totalité des IDE dans le secteur de l’Industrie a enregistré une hausse de 29,7% par rapport à la même période en 2016. Ces chiffres devraient davantage encourager les entreprises étrangères à investir en Tunisie, surtout dans des domaines d’avenir telles que les énergies renouvelables, fortement encouragées par les organisations internationales et souvent citées comme des secteurs prometteurs en Tunisie.
N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire