Inauguration de la Rue Ahmed Ben Arfa à la Marsa Rendez-vous devant...

Inauguration de la Rue Ahmed Ben Arfa à la Marsa Rendez-vous devant la Municipalité de la Marsa (Palais Essaadaa) le jeudi 30 mars 2017 à 10h00

0
PARTAGER

A l’occasion du 3ème anniversaire de la disparition de M. Ahmed Ben Arfa, diplomate émérite, Secrétaire d’Etat à la Coopération internationale, et fondateur et premier président de l’Association Tunisienne des Anciens Ambassadeurs et Consuls Généraux (ATAACG), une cérémonie sera organisée jeudi 30 mars 2017 pour l’inauguration de la rue portant le nom du disparu à la Marsa.
Le rendez-vous est pris à 10h00 au siège de la Municipalité de la ville(Palais Essaada) à 10h00. Après la cérémonie au cours de laquelle le président de la délégation spéciale de la Municipalité de la Marsa et le président de l’ATAAG, M.Tahar Sioud prendront la parole. Au terme de cette cérémonie, les présents se déplaceront à la rue Ahmed Ben Arfa pour dévoiler la plaque commémorative.
Tous les collègues diplomates et tous les amis de M. Ahmed Ben Arfa sont conviés à assister à cette cérémonie en hommage à l’un des illustres bâtisseurs de la Tunisie indépendante.
Né en 1928, il était haut magistrat quand l’indépendance est proclamée. Militant destourien proche de Taieb Mhiri, il a été dès 1956, Chef de cabinet de M.Ahmed Mestiri, premier ministre de la justice qu’il devait suivre quand ce dernier devient ministre des finances. On lui doit deux acquis majeurs de la Tunisie indépendante, le Code du statut personnel et la fondation de la Banque centrale.
Lorsque M.Mestiri est nommé ambassadeur à Moscou, M.Ben Arfa entre dans la diplomatie et suit son mentor comme second de l’ambassade chargé des affaires économiques. Comme la diplomatie a besoin de hauts cadres il se retrouve ensuite ambassadeur successivement au Liban et en Turquie puis en Italie où il officie pendant plusieurs années, le temps de faire de la péninsule le second partenaire économique de la Tunisie.
Au début de l’année 1980, il rentre à Tunis et se retrouve tout naturellement Directeur général de la Coopération internationale au Ministère des affaires étrangères. Deux ans plus tard, il est promu Secrétaire d’Etat à la coopération internationale auprès du ministre des affaires étrangères à l’époque M.Béji Caid Essebsi. Avant de faire valoir ses droits à la retraite au milieu des années 90, il est chargé de la cellule de suivi des relations tuniso-libyennes au cabinet du ministre des affaires étrangères.
Après une carrière bien remplie de commis de l’Etat et de diplomate, il met son expérience au service de l’Union patronale en tant que Conseiller du président de l’UTICA, M.Hédi Djilani. Dans le cadre de ses fonctions, il crée le conseil d’affaires tuniso-turc qu’il préside.
Après la révolution, il fonde avec d’anciens collègues l’Association des Anciens ambassadeurs et consuls généraux dont il est élu le premier président.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire