Jhinaoui prochainement au Brésil pour accroître les exportations tunisiennes et chercher de...

Jhinaoui prochainement au Brésil pour accroître les exportations tunisiennes et chercher de nouveaux investisseurs

0
PARTAGER

Une délégation dirigée par le ministre tunisien des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui sera au Brésil cette semaine. La délégation aura des rencontres avec des parties brésiliennes officielles dans le but d’accroître les exportations et de trouver des investisseurs.

En effet, selon le site brésilien www2.anba.com.br, l’objectif de la délégation tunisienne en mission au Brésil est de stimuler les exportations et attirer les investisseurs. Dirigé par le ministre tunisien des relations extérieures Khemaies Jhinaoui, dix chefs d’entreprises font également partie de la délégation, ils auront des meetings professionnels autour du business avec les représentants d’entreprises brésiliennes. Par ailleurs, les délégués tunisiens sont essentiellement des entrepreneurs dans les secteurs de l’automobile, des services, de l’énergie, des finances, du tourisme, des plastiques, des textiles, de l’agroalimentaire et de la pharmacie.

A propos de cette visite, l’ambassadeur tunisien à Brasília Mohamed Hedi Soltani a déclaré : « Ces entreprises cherchent des partenaires au Brésil. Le Brésil est un grand pays. La dernière fois qu’un ministre tunisien des Affaires étrangères a voyagé au Brésil était en 2006. Il était temps de revenir chercher les investisseurs. Toute la mission est strictement axée sur l’économie ».

Le 26, les chefs d’entreprise et les représentants du gouvernement tunisien rejoindront le Forum Brésil-Tunisie, un événement organisé par l’ambassade de Tunisie à Brasília et la Fédération de l’industrie de l’État de São Paulo (Fiesp) avec le soutien de la Chambre de commerce arabe et brésilienne. Durant le forum, les hommes d’affaires tunisiens et brésiliens auront également des réunions d’affaires individuelles dans des domaines d’investissement particuliers.

« C’est la plus grande délégation de la Tunisie à venir au Brésil en nombre de personnes. Un ministre tunisien des Affaires étrangères n’était pas venu au Brésil depuis longtemps. Cela montre qu’ils cherchent à renforcer leur partenariat avec le Brésil « , souligne Rubens Hannun, président de la Chambre arabe et brésilienne. « Ils ont une nouvelle politique d’investissement en place, et ils donnent la priorité à l’Amérique du Sud, a-t-il indiqué.

La veille du Forum, le ministre rencontrera le maire de São Paulo, João Doria Jr., et participera à l’ouverture d’une exposition photo sur la Tunisie dans la station Paulista du métro de São Paulo. Après le Forum, Jhinaoui sera présent à l’ouverture du nouveau siège de la Chambre arabe brésilienne.

L’augmentation des ventes au Brésil est l’un des objectifs de la mission. De janvier à mars, le Brésil a importé USD 5,21 millions de marchandises en provenance de Tunisie. Le montant était en baisse de 27,15% par rapport au premier trimestre de 2016 et les articles les plus vendus étaient le fluorure d’aluminium, les émetteurs radio et l’huile d’olive.

La Tunisie importe également du Brésil. Les importations du premier trimestre ont atteint USD 60,13 millions, elles sont en hausse de 37,14% par rapport au premier trimestre de 2016. Les articles les plus importés étaient le sucre, l’huile de maïs et le châssis avec des moteurs pour automobiles.
Face à la dégringolade du dinar tunisien, une nouvelle stratégie pour soutenir l’export mais également l’industrie et les investissements en Tunisie s’impose. S’ouvrir à de nouveaux marchés et développer les liens avec les amis de longue date constituent une étape essentielle pour signer des accords favorables à l’économie du pays et c’est en grande partie le rôle de la diplomatie tunisienne.

N.B

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire