Institut Confucius

La Chine en Tunisie : ouverture du premier Institut Confucius à la fin de l’année

Le premier Institut Confucius en Tunisie ouvrira ses portes avant la fin de l’année 2018, selon un communiqué publié mercredi par le ministère tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Hébergé par l’Université de Carthage, l’Institut prendra la forme d’un organisme à but non lucratif visant à faire découvrir en la valorisant la culture chinoise dans toute sa diversité. Les programmes délivrés auront également pour objectif de renforcer le dialogue interculturel entre la Chine et la Tunisie.

C’est lors d’un entretien tenu mardi entre Slim Khalbous, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et l’ambassadeur de Chine en Tunisie que l’ouverture de l’Institut Confucius, qui dispensera des formations certifiantes, a été annoncée.

Portant l’ambition de promouvoir l’apprentissage de la langue chinoise partout dans le monde, les instituts Confucius sont des établissements culturels publics implantés depuis 2004 par la République populaire de Chine dans plusieurs villes du monde. Soumis à la loi des pays d’accueil et à l’inspection de leurs départements éducatifs, l’Institut Confucius est implanté dans une trentaine de pays, dont seulement trois africains (Kenya, Afrique du Sud, Cameroun).

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer