Egyptiens
Policemen guard 739 defendants at a soundproof glass cage inside a makeshift courtroom in Tora prison in Cairo, Egypt, July 28, 2018. (AP)

La Malaisie déporte des Egyptiens et des Tunisiens pour leurs liens présumés avec le terrorisme

La police malaisienne a annoncé dimanche que six Egyptiens et un Tunisien soupçonnés d’être liés à un groupe terroriste basé en Afrique ont été arrêtés et expulsés.

L’un des Egyptiens et le ressortissant tunisien sont des membres présumés de la « filiale » tunisienne d’Ansar Al-Charia basée en Afrique du Nord et classée comme groupe terroriste par les Nations unies, a déclaré le chef de la police nationale Mohamad Fuzi Harun dans un communiqué cité par Associated Press.

Fuzi Harun a expliqué que les deux hommes avaient été arrêtés en 2016 pour avoir tenté d’entrer illégalement dans un pays africain. Il a ajouté qu’ils avaient utilisé de faux passeports pour entrer en Malaisie en octobre dernier et qu’ils envisageaient de se faufiler dans un pays tiers pour lancer des attaques terroristes.

Cinq autres Egyptiens et deux Malaisiens ont été arrêtés le mois dernier pour avoir fourni de la nourriture, un abri, des billets d’avion et des emplois aux deux terroristes présumés, a-t-il ajouté. Selon lui, les autorités étaient préoccupées par l’entrée de combattants terroristes étrangers, les enquêtes ayant montré qu’elles pourraient utiliser la Malaisie comme « refuge » ou comme centre logistique pour lancer des attaques dans d’autres pays.

Les six personnes ont été inscrites sur une liste noire en Malaisie, a encore déclaré Fuzi.

N.B., avec AP

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas manquer