La ministre suédoise des affaires étrangères Margot Wallstrom affirme le soutien de...

La ministre suédoise des affaires étrangères Margot Wallstrom affirme le soutien de son pays à la Tunisie face aux défis économiques et politiques.

0
PARTAGER

La ministre suédoise des affaires étrangères, Margot Wallstrom est en visite de travail en Tunisie. A l’issue de sa rencontre avec son homologue tunisien, Khemaiess Jhinaoui, où elle a examiné avec lui les opportunités de partenariat entre les deux pays, Margot Wallstrom a renouvelé le soutien de son pays à la Tunisie dans « la relance de son processus de développement économique et dans le processus de transition démocratique ». La ministre des affaires étrangères suédoise a présidé la cérémonie de réouverture de la mission diplomatique suédoise, après 14 années de suspension. C’est une occasion majeure pour relancer la coopération entre les deux pays, notamment à travers l’appui au développement économique, en invitant les investisseurs et les compagnies suédoises à s’implanter en Tunisie, et d’engager des projets de partenariat. Les questions de l’agenda de 2030 pour le développement durable ont été notamment soulevées par Margot Wallstrom ; à ce propos, Khemaiess Jhinaoui a même suggéré d’étendre la coopération à certains pays d’Afrique. Il a par ailleurs invité son homologue à avoir une participation active à la prochaine conférence internationale sur l’investissement, qui se tiendra à Tunis fin novembre prochain. Khemaiess Jhinaoui a salué l’élection de la Suède en tant que membre non permanent au Conseil de sécurité où elle siègera pour une période de deux ans à partir du 1er janvier 2017, et estime que cela constituera une grande opportunité pour contribuer à la résolution de certaines crises régionales, comme le cas du chaos libyen, et les situations en Syrie et au Yémen.

Pas de commentaires

Laisser un Commentaire